REFLEXION

M. HAMIDI YOUCEF, PRESIDENT DU PNA : « Une participation massive signifierait le désir de changement »



Le président du parti  PNA (Parti National Algérien) a appelé ce samedi à Mostaganem, les citoyens à aller massivement aux urnes le 29 novembre prochain afin de signifier leur désir du changement. Animant un grand meeting de campagne électorale à la salle de la culture Ould Abderahmane Kaki devant une salle archicomble, M Hamidi Youcef président du parti a affirmé qu’une  participation massive aux prochaines élections locales constitue une occasion à même de changer les choses et permettre au peuple de prendre son destin entre ses mains. Cette participation constitue également, selon lui, l’unique moyen de mettre un terme au diktat de certains responsables qui, a-t-il dit, se sont autoproclamés comme étant les tuteurs du peuple assurant que son parti participera à toutes les échéances électorales futures pour l’avenir  de notre pays qui est l’Algérie. Rappelant que le souhait des martyrs était que l’Algérie postindépendance soit érigée dans un cadre républicain et démocratique. M Hamidi a réitéré la position de son parti en vertu de laquelle le pouvoir doit être issu du peuple tout en plaidant pour l’avènement d’une culture d’alternance à des postes de responsabilités, ainsi que la dépénalisation  de l’acte de gestion en vu de libérer l’esprit d’initiative et d’entreprise chez les jeunes . Dans le cadre de l’éducation M. Hamidi, a-t-il dit,  « Tous les acteurs de la société dont la famille et l’école sont appelés à jouer leur rôle et à coopérer en vue de former des enfants capables de construire l’avenir du pays ». A cet égard, le président du parti a affirmé que la réalité de l’enfant algérien exigeait une grande coopération entre les acteurs de la société dont les intellectuels pour trouver des solutions aux fléaux qui touchent nos enfants algériens. L’intervenant a évoqué notamment divers problèmes liés à la vie quotidienne du citoyen tels que la santé, le chômage, l’ANSEJ, le salaire des retraités ect … En conclusion le président a-t-il soutenu faisant valoir que cette décision obéissait au  souci de prémunir le pays contre toute menace pouvant l’entrainer dans le chaos sous  couvert du prétendu  «printemps arabe ». La décision de participation à la prochaine échéance locale vise à défendre les intérêts généraux de l’Algérie contre toute pression et tentative de déstabilisation, a insisté M Hamidi. 
                                     

Tayeb Bey Aek
Lundi 26 Novembre 2012 - 00:00
Lu 478 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+