REFLEXION

M.Benalioua Ahmed, un citoyen hors du commun.



M.Benalioua Ahmed, un citoyen hors du commun.
M. Benalioua Ahmed, notable de Mostaganem où il est né et y grandit, est un personnage hors du commun. Ce personnage n'a nul besoin d'être présenté. Ayant occupé plusieurs postes et activé au sein de diverses associations culturelles et sportives, il est connu de tous les Mostaganemois et même hors de sa ville natale. Venu se confier à notre journal, il a voulu apporter son témoignage de ce que fut Mostaganem avant et après l'indépendance de l'Algérie en 1962. De par son honnêteté, son intégrité, sa droiture et sa sagesse, c'est un homme qui ne craint pas d'employer les mots qu'il faut pour dire ce qu'il faut. Dès son jeune âge, M.Benalioua s'est fait remarquer pour son dévouement et son sens des responsabilités. Il débute sa carrière professionnelle au mois d'août 1962 au sein de la nouvelle APC, appelée à l'époque délégation provisoire, constituée de 07 membres, dont le défunt Benouali Ghali était président. En 1964, il quitte la mairie pour se voir confier un poste au sein du secrétariat exécutif de l' Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA). Il rejoint, par la suite, le comité directeur du club sportif « ESM », pour la reprise et la relance des compétitions sportives. << Dans un intérêt général, j'ai accepté volontiers cette tâche que j'ai assumée avec franchise et par conviction >>, dira-t-il << J'ai contribué au développement du sport auprès d'anciennes personnalités aujourd'hui disparues et pour lesquelles j'ai une grande pensée, ajoute-t-il >>. Dans le même sillage, M.Benalioua dira : << Nous avons organisé, en priorité, l'administration communale tout en veillant à la préservation du patrimoine communal. Nous avons aussi œuvré pour l'épanouissement du sport et de la culture. Ce mostaganémois avisé s'est toujours montré disponible et favorable à l'écoute des autres. Préoccupé par les problèmes de la ville, lors de son passage au sein de la commune, il a donné le meilleur de lui-même pour améliorer la situation générale de la commune. Des programmes conjecturels ont été élaborés, à cet effet, et ce dans un engagement total ponctué par un travail laborieux et homogène >>. M. Benalioua a par ailleurs occupé le poste de sous-directeur, auprès de la banque nationale d'Algérie (BNA), où il a fait preuve d'abnégation, jusqu'à son départ à la retraite le 28 février 1989. Il lui est arrivé, en l'absence du directeur de la banque, d'assumer l'intérim. Ses collègues gardent de lui une bonne image, celle d'un fonctionnaire consciencieux , intègre et à la hauteur de ses responsabilités. Le 29 mai 1969 il est élu à la première assemblée populaire de la wilaya (APW) de Mostaganem. Là aussi, il s'est montré par la nature de son travail et de l'intérêt porté aux affaires de cette humble institution. Le 25 décembre 1984, il se retrouve à l'APC de Mostaganem, en tant qu'élu. << J'ai donné le meilleur de moi-même. Aujourd'hui je garde le sentiment d'avoir œuvré dans le bon sens. Nous avions tout fait pour améliorer les conditions de vie des citoyens, dira-t-il >>. Notre interlocuteur nous fait part des différentes tâches et missions qu'il a assumées durant sa carrière, à savoir :

-Membre du conseil d'administration de la Caisse Régionale de la Sécurité Sociale d'Oran (CASORAN) ;

-Arbitre fédéral de football après avoir officié plusieurs rencontres officielles importantes;

-Membre de la commission de wilaya chargée de l'enrôlement au service national;

-Membre de la commission régionale de l'arbitrage au sein de la l'OF;.

-Membre fondateur de la ligue de wilaya de football en 1971, dont il devient président en 1996;

-Président du club de football « ESM »;

-Membre du conseil fédéral de la Fédération Algérienne de Football (FAF), sous la présidence de M. Kezzal Omar et de son collaborateur, l'entraîneur Mouldi Aissaoui avec lesquels il a entretenu de bonnes relations;

-Commissaire désigné par la FAF pour superviser les rencontres nationales I et II,

- Président du conseil à la fois de wilaya et communal des sports;

- Membre du conseil d'administration du parc omnisport (OPOW);

- Membre du conseil de gestion du fonds de wilaya;

- Membre du conseil d'orientation du CIAJ et actuellement membre du bureau syndical de coordination des retraités. Une cérémonie mémoriale a été organisée le 29 mai 2008, conjointement par par le président de l'APW et Madame le Wali en présence de nombreuses personnamlités, en l'honneur des élus de la première Assemblée Nationale (APW) de la wilaya en date du 29.O5.1969;

Le 15 janvier 2008, M. Benalioua a proposé, dans une correspondance adressée au P/APC de Mostaganem, la mise en place d'un conseil communal consultatif qui apporterait sa contribution aux élus locaux, sans ingérence dans la gestion des affaires de l'APC. M.Benalioua dira, en substance, que ce conseil pourrait jouer un rôle prépondérant en apportant son concours aux élus par des suggestions et propositions tendant à l'amélioration des conditions de vie des populations de la ville et des communes relevant de la wilaya. M. Benalioua entend par là mettre son expérience personnelle à la disposition des élus tant qu'il jouit de toutes ses facultés physiques et mentales. Pour conclure, M. Benalioua se dit reconnaissant envers le chef de l'état et lui témoigne son soutien pour un troisième mandat, compte tenu des résultats enregistrés durant les deux mandats précédents.

T.B.Aek
Samedi 14 Février 2009 - 23:23
Lu 1191 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+