REFLEXION

M. ALI BELKHEIR, DSP DE MOSTAGANEM A ‘’REFLEXION’’ : 50 milliards pour refaire l’image de l’hôpital Che Guevara

Dans un entretien accordé au journal ‘’Réflexion’’, le Directeur de la Santé et de la Population de la wilaya de Mostaganem, M. Ali Belkheir, a exposé le plan d’action du secteur de la santé qui s’annonce selon lui, très optimiste, quant à l’avenir de la prise en charge sanitaire des malades. Le premier médecin de la wilaya a apporté aussi des précisions intéressantes sur les grands projets lancés et les nouvelles mesures introduites pour soulager les structures sanitaires des problèmes auxquels sont confrontés les malades de la wilaya.



Le DSP assure que des dispositions ont été prises dans le cadre d’une réorganisation totale des structures sanitaires de la wilaya, à cet effet, il annonce l’aménagement entre autre, de  deux ‘‘maisons du Diabétique’’ qui seront installées à la Salamandre et à la Daïra de Sidi Ali, et qui feront de Mostaganem une ‘’wilaya Pilote’’, dans la spécialité « Diabétologie », l’une des premières créée en Algérie. Ces dernières  seront dotées d’ un ‘’fichier du malade’’ qui sera ouvert, pour le suivi et le contrôle du diabétique, en d’autres termes un programme « Baromètre ». Concernant l’hémodialyse, des  projets sont en phase d’étude pour la réalisation d’un centre  de Dialyse qui permettra la création de 24 postes à Ain Tedelès. Par ailleurs, notre interlocuteur nous déclara également  que les trois hôpitaux d’une capacité de 60 lits chacun, sises à Bouguirat, Mesra et Achaacha  seront opérationnels fin octobre, au plus tard à la fin de l’année 2014 et ce après l’installation des équipements nécessaires à leurs fonctionnements, une opération en  cours d’achèvement. Pour ce qui est des gardes et des permanences, M.Belkheir déclare qu’un  centre médical  a été créé à la cité la Salamandre et qui assurera la couverture médicale des résidents et estivants et il sera fonctionnel H24. Le plan d’action de la DSP table sur la décentralisation des structures sanitaires à travers la wilaya afin de désengorger l’Hôpital de Che Guevara et les UMC de Kharouba,  une bonne nouvelle qui sera accueillie favorablement par les habitants concernés et qui éviteront les chaines humaines. Les malades selon le DSP, pourront être pris en charge à n’importe quel moment de la nuit ou de la journée dans les policliniques et les centres médicaux, selon les spécialités. Encore une autre nouvelle très satisfaisante et qui mettra fin à la polémique, cela concerne toutes les spécialités qui seront dorénavant dispensées dans toutes les polycliniques de la wilaya et qui feront le grand bonheur des catégories sociales les plus défavorisées, dont la situation pécuniaire ne leur permet pas de se faire soigner chez le privé. M.Belkheir  rassure que de nouvelles dispositions ont été décidées dans le cadre de l’application des horaires de travail et vacations pour l’ensemble des polycliniques, à cet effet, toutes les structures assureront le service continu  de 8 heures du matin à 20 heures, et ce quotidiennement. Il est utile de signaler que : « Mostaganem est bien dotée en matériels », ce dernier fera aussi référence à l’hôpital du jour pour les cancéreux qui est déjà opérationnel au niveau de la commune de Mazagran et qui certes a donner une bouffée d’oxygène aux malades atteints du cancer, leur évitant des déplacements vers Oran dont la structure d’Oncologie est déjà saturée par l’afflux constant de cette catégorie de malades qui viennent de toutes les wilayas de l’Ouest. En ce qui concerne l’infrastructure et l’édifice de l’hôpital « Che Guevara », notons que le CTC ‘’Centre Technique et d’Expertise ‘’de Chlef a approuvé la solidité de cet établissement,  et c’est pour cela qu’une étude globale a été entamée pour sa réhabilitation. Lors de sa visite et d’inspection à la wilaya de Mostaganem, M. Sellal avait donné une bouffée d’oxygène à la wilaya de Mostaganem. Rappelons- que la wilaya avait bénéficié d’une cagnotte de 32 milliards de DA. Cet appui, a encouragé le wali à renforcer le secteur de la santé,  et ainsi une enveloppe estimée à 50 Milliards a été débloquée pour la réhabilitation de l’hôpital Che Guevara, dont la construction date depuis 1935. Ainsi, profitant de l’occasion, le directeur de la santé ne tarda pas à lancer les travaux dans les semaines à venir.  Pour conclure, Le DSP nous présenta un tableau représentant les établissements où se pratiqueront les différentes spécialités, à l’exemple de l’EPH d’Ain Tédeles qui dispensera les spécialités suivantes à savoir : « Gynécologie Obstétrique, Pédiatrie, Hématologie, Hémobiologie » et ce à l’instar de l’hôpital de Mostaganem et les EPH  des autres communes de la wilaya qui pourront également prendre en charge les différentes pathologies.

B.Adda
Mardi 10 Juin 2014 - 10:48
Lu 976 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+