REFLEXION

Libye :Anoud, la fille de Abdallah Senoussi raconte

Dans une interview accordée à Radio Nouakchott, Anoud Abdullah Senoussi, la fille de l’ex-chef des services secrets libyens a affirmé que la Mauritanie a extradé son père, hier, vers Tripoli, après l’avoir convoqué à 7H du matin pour une audience avec le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz.



Libye :Anoud, la fille de Abdallah Senoussi raconte
Ce n’est que quelques heures plus tard que nous avons appris par la radio officielle mauritanienne qu’il a été remis aux autorités libyennes», dira-t-elle sur les ondes de Radio Nouakchott où elle était l’invitée du journal de 22H, dans la nuit de mercredi à jeudi.Et Anoud d’exprimer sa déception et celle de sa famille des autorités mauritaniennes, qui, dira-t-elle, les ont rassuré plus d’une fois, de leur intention de ne pas livrer leur père, les autorisant à rester avec lui, comme c’était le cas quand il a été convoqué pour une rencontre importante qui s’est avéré par la suite son extradition.Anoud Senoussi se demandera s’il n’était pas plus judicieux pour les autorités mauritaniennes de leur dire qu’elles avaient décidé de remettre leur père aux autorités libyennes.Comme cela, au moins, dira-t-elle, je cite, «nous aurions dit au revoir à notre père et nous aurons compris et respecter la décision mauritanienne».La jeune fille a indiqué que le transfert de son père est un «point noir».Au sujet des conditions du séjour de son père en Mauritanie, Anoud déclarera que Abdullah Senoussi était entouré d’un grand respect, bien qu'il lui était interdit un certain nombre de choses, dont le téléphone ou toute visite qui ne serait celle de ses seuls parents.Elle a appelé tout le monde à s’unir afin d'assurer un procès équitable à son père, qui soulignera-t-elle est une personne ordinaire et il lui est impossible de commettre tous ces crimes qui lui sont attribués.Elle a exprimé ses regrets pour la confiance placée dans le gouvernement mauritanien, qui, poursuit-elle ne semble pas être au même niveau, avant de remercier le Président mauritanien pour l’hospitalité et les conditions d'hébergement.Anoud Senoussi a lancé un appel à l’endroit de la tribu Lemgarha à laquelle est affilié son père pour être aux côtés de leur Abdallah Senoussi.Par ailleurs, Anoud a nié que les autorités mauritaniennes leur ont fait part de la possibilité d’extradition de leur père, soulignant que le directeur de la sûreté leur a rendu visite accompagné du ministre libanais des Affaires étrangères et les a assurés que la Mauritanie ne les abandonnera pas.

Riad
Dimanche 9 Septembre 2012 - 23:00
Lu 2124 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par Jalal le 19/09/2012 02:53
Extrader quelqu'un vers un Etat colonisé est insensé. La Libye a perdu son indépendance, elle est soumise et "gouvernée" par des étrangers qui ont placé leurs fonctionnaires de nationalité libyenne mais qui exécutent une volonté non-libyenne. Les autorités mauritaniennes n'ont pas respecté l'hospitalité et le devoir de protéger des réfugiés ainsi que la fraternité et la solidarité entre musulmans et voisins..

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+