REFLEXION

Lettre ouverte à Monsieur le wali de Mostaganem et à Monsieur le Chef de Daïra de Hassi Mamèche

MR HADJEB CHAREF - ROUTE DE SIDI BELKACEM COMMUNE DE MAZAGRAN



Objet : Demande de logement social
    J’ai l’honneur de solliciter votre contribution dans l’espoir de prendre en considération ma présente requête aux fins d’études  pour l’acquisition d’un logement dans le cadre social. Je vous  fais savoir qu’étant marié ayant à ma charge une épouse, une fille âgée de 17 ans, et  un garçon de 08 ans, tous vivants dans un réduit  exigu qui nous sert de chambre à coucher, de cuisine, de salon etc… Par ce manque d’espace mes enfants  et moi,  on se partage la même chambre pour dormir, Je laisse à votre appréciation le soin de juger un tel état de fait, qui fait de moi une personne au bord du traumatisme. Monsieur le chef de Daïra, voila des années que je fais des démarches auprès de toutes les instances concernées pour pouvoir bénéficier d’un logement mais en vain. Et à chaque fois je suis déçu par des réponses négatives et défavorables à mon encontre, je vous informe par ailleurs Monsieur le chef de Daïra que ce réduit appartient à ma mère qui me l’a cédé à titre de prêt, et qui se trouve situé dans une cour regroupant 4 voisins tous locataires, une habitation délabrée qui menace ruines et qui ne peut répondre aux exigences d’une famille composée de 4 membres  acquis dans le cadre de la cessibilité des biens vacants, Cette sorte de débarras qui me sert de « résidence » ne peut  en  aucun cas et du point de vue espaces, ou commodités favorisant une maison plus  décente à moindre coût,   comparativement  à un appartement décent. Monsieur, je sais que vous êtes pris par le temps et  par les contraintes auxquelles vous êtes confrontés à longueur d’année, mais la situation à laquelle je suis exposé est urgente et me pousse à demander votre aide, je me tiens à votre disposition pour tous renseignements complémentaires et je suis prêt à recevoir une commission pour un constat des faits afin de prouver la véracité de mes dires. Je vous informe que je suis titulaire de pièces composées d’un récépissé  de dépôt de dossier, daté du 12/06/2001, d’un extrait négatif,  d’une attestation  délivrée par les services de l’APC  attestant  de l’état des lieux.  Convaincu de votre contribution, je vous prie de croire à mes sentiments  les plus distinguées, ainsi que l’expression de mon profond respect.

Réflexion
Mercredi 18 Septembre 2013 - 22:00
Lu 2246 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+