REFLEXION

Les villageois d'Arzew ont soulevé le problème des logements ruraux au wali d'Oran



A l'instar des autres localités de la wilaya d'Oran, les citoyens du village d'El Mohgoun , Hai Gourine, Guessibet, relevant de la daira d'Arzew ont déclaré ouvertement au wali d'Oran lors de sa récente visite dans leur commune , le problème des logements ruraux dont leur municipalité n'a pas bénéficié depuis une décennies plus de 07 années selon les déclarations du wali. En effet, les habitants de ce village situé dans une zone déshéritée ont tenu à interpeller le chef de l'exécutif de la wilaya d’Oran, la suite qui a été donnée aux nombreux dossiers déposés au niveau des services techniques, sans qu'ils soient informés des détails des enquêtes entamées par les services concernés de la daïra. C'est ce que nous dira l'un des représentants des citoyens de ce village affirmant : «Cela fait plusieurs années que nous avons déposé des dossiers pour bénéficier d'un logement rural, mais à ce jour nous n'avons reçu aucune réponse. D'ailleurs, on a même constaté que la procédure d'étude des dossiers a beaucoup tardé. C'est pour cela que nous avons décidé d'interpeller les pouvoirs publics pour accélérer les démarches, surtout que la majorité des postulants sont dans le besoin, vu leur situation sociale». De leur côté, les responsables de l'APC d'Arzew estiment que le quota de logements ruraux accordé à l'APC n'est pas suffisant pour répondre à la forte demande, mais aussi pour signaler que leur commune n'a pas bénéficié d'un programme de logements sociaux et RHP depuis 07 années. Pour cela, les élus locaux ont profité de cette occasion pour lancer un appel en direction des services de la wilaya afin de revoir à la hausse le nombre de logements octroyés aux communes.

Medjadji H
Samedi 19 Novembre 2011 - 10:51
Lu 484 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+