REFLEXION

Les travailleurs du chantier de la centrale électrique de Terga entament une grève

Les travailleurs au nombre de 820 relevant du chantier chargé de la réalisation de la station de production de l’énergie électrique de Terga implantée dans le littoral de la commune de Terga, relevant administrativement de la daïra d’El-Malah, ont déclenché un arrêt de travail, avant- hier, le 11 janvier 2012



Pour faire pression sur les responsables de la filiale «  Construction Industries Algéria «  dépendant de la société ORASCOM, afin qu’ils procèdent, selon les grévistes, de verser la prime de 6000 dinars promise en octobre 2011, à l’occasion de la célébration de l’Aid El Adha, de la prime de  scolarité de l’année scolaire 2011/2012, et  des aides financières par les œuvres sociales. Devant cette situation, une commission de wilaya présidée par le directeur de l’emploi, composée de l’inspecteur du travail, des directeurs de l’agence locale de la main d’œuvre  (ALEM) et  du responsable de l’union de wilaya UGTA d’Ain-Temouchent s’est rendue sur les lieux où elle s’est enquise de la situation et  s’est réunie avec les représentants des travailleurs. Rappelons que les membres de la section syndicale des travailleurs affiliés à l’organisation des travailleurs UGTA se trouvent actuellement à Alger pour participer à une réunion  avec la direction de tutelle sur l’installation du comité de participation. Par ailleurs, selon les informations recueillies, les travailleurs auraient reçu un fax de la direction générale ORASCOM dont le siège social se trouve à Alger, par lequel pour les informer de l’augmentation de la prime de l’Aid El Kebir de 6000 dinars à 12000 dinars, ainsi que la prime de départ à la suite de la fin de la contractualisation avec la société en question passera de 15 jours à 21 jours par an. Il y a lieu de noter qu’il y est prévu durant cette semaine, l’entrée en production  par un essai de trois turbines alors que la production globale  en énergie électrique est programmée officiellement le 15 juin 2012, date de la réception de ce mégaprojet qui,  une fois réceptionné, améliorera «sensiblement» la fourniture d'énergie électrique. Les travaux de cette station tirent à leur fin  dont le taux a atteint les 99 % environ. Celle-ci a été  réalisée  par le consortium dirigé par Alstom et comprenant la société égyptienne Orascom Construction Industries, pour un montant de deux milliards de dollars, avec une  puissance de 1122 mégawatts (MW), qui fonctionne au gaz naturel et au gasoil (secours), assurera, en effet, un apport appréciable en énergie électrique , notamment en matière de sécurisation de l’approvisionnement électrique du pays, et  sera en mesure d’exporter cette énergie vers les pays voisins et de l’Europe.

B.Abdelgheffar
Dimanche 15 Janvier 2012 - 11:12
Lu 508 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+