REFLEXION

Les souscripteurs de l’AADL devront actualiser leurs dossiers



L'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL) a invité mardi les citoyens ayant souscrit à ses programmes location-vente dès 2001, et n'ayant pas procédé au paiement de l'apport initial de 10%, à actualiser leurs dossiers. Les pièces du dossier constitué d'un certificat de résidence, de la dernière fiche de paie et d'un engagement sur l'honneur prouvant que l'intéressé n'a bénéficié depuis, d'aucune autre aide de l'Etat, doivent être datées de moins d'un mois, précise l'Agence dans un avis publié dans la presse. L'AADL s'engage, en outre, à garantir la primauté et la priorité aux premiers souscripteurs à ses programmes et ce, après vérification du fichier national, dans le but d'assurer "transparence et "crédibilité" à la distribution des logements, avertit-elle. Le ministre de l’habitat, Abdelmadjid Tebboune, avait tenu à souligner, il y a quelques jours, que la priorité sera accordée aux souscripteurs aux programmes des années 2001 et 2002 qui n'ont pas encore obtenu de logement dans cette formule ou dans d'autres. Il a cependant averti que les souscripteurs seront soumis à "une vérification approfondie" pour voir si depuis cette datte, ils n'ont pas bénéficié d'un logement sous une autre formule".

Réflexion
Mercredi 28 Novembre 2012 - 00:00
Lu 805 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+