REFLEXION

Les sabres de samouraïs sont devenus des armes très prisées à Oran

EL BAHIA CAPITALE DE LA VIOLENCE ET DE LA CRIMINALITE



Les sabres de samouraïs sont devenus des armes très prisées à Oran
Des bandes de samouraïs sèment la terreur dans les rues. Les sabres de samouraïs sont devenus des armes très demandées par les bandes de malfaiteurs et des criminels qui les utilisent pour agresser les citoyens de jour comme de nuit. Entre les différentes bandes rivales de malfaiteurs, les sabres de samouraïs sont devenus des armes très prisées. En effet les bandits et les malfaiteurs dépensent d’importantes sommes d’argent pouvant aller de 20 à 30.000 dinars pour obtenir ces armes redoutables qui peuvent couper une personne en 2 par un seul coup. Des ateliers clandestins spécialisés dans la fabrication de ces sabres font leur apparition au niveau de certains quartiers. Et selon des sources fiables des individus importent ces armes clandestinement de différents pays notamment asiatiques. Les bandes de malfaiteurs règnent en maitres absolus sur des quartiers entiers où règne la loi de la jungle. En effet à l’instar d’Oran, Alger ou Annaba sont devenues des territoires dangereux. Les rixes qui éclatent dans les quartiers se transforment souvent en véritables batailles turpitudes où sont utilisés différents types d’armes notamment les sabres, les cutters, les bombes lacrymogènes, les cocktails Molotov et même les fusils harpon. C’est dire les proportions alarmantes qu’a pris la criminalité urbaine dans notre pays, notamment dans les grandes villes à l’instar d’Oran où les citoyens n’osent même pas s’aventurer et sortir après le coucher du soleil. Ainsi le simple citoyen est toujours la victime de ces gangs qui sèment la terreur dans la ville d’Oran et sa périphérie.

N.Bentifour
Samedi 19 Novembre 2011 - 23:13
Lu 834 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+