REFLEXION

Les responsables de l'administation péfèrent dormir. Les secrétaires assurent la gestion.



Les responsables de l'administation péfèrent dormir. Les secrétaires assurent la gestion.
La recherche d’information est, durant ramadhan, très pénible plus que toute autre période de l’année. La raison est simple ; les algériens préfèrent dormir la journée, et les affaires des citoyens peuvent attendre !
C’est sûr, les administrations ne sont pas vides. Fonctionnant généralement grâce à la marée de la jeunesse dans le cadre des recrutements par le biais des dispositifs ‘bon marché’ de l’insertion mensongère et qui fait entre autres parmi des pères de familles, des esclaves de filet social depuis 20 ans, l’administration semble continuer à fonctionner normalement durant ce mois de carême. L’on relèverait même une certaine ambiance là où il y a beaucoup de femmes. Ça parlote très fort et à longueur de journée. Il y a en effet plein de sujets pour mener l’obligatoire conversation ramadhanesque entre femmes au boulot. Du menu préparé la veille et la recette qui n’a pas été aussi bonne que celle préparé par Choumissa, la prise de bec du mari, au programme de télévision dont le feuilleton ‘Bab el-hara’ qui fait fureur entre autre ringarde et grotesque production locale de Haj Lakhdar puisque le ridicule paye bien dans ce bled ; ces femmes fonctionnaires ne se dérangent pas à se partager ces débats en la présence citoyenne des administrés. Car quand le chat sort, c’est connu, les souris dansent.
Le constat a été relevé les trois premiers jours du mois en question. Pour notre part la recherche d’information est, durant ramadhan, très pénible plus que toute autre période de l’année. La raison est simple ; les algériens préfèrent dormir la journée. Et si une question donnée nécessite la présence du chef en personne, le citoyen pourrait simplement être invité à passer prés ramadan. Directeurs, chefs de services, sous-chefs, les responsables qui gèrent les affaires citoyennes sont ou bien absents, ou bien dormants à même le bureau, d’autant que la plupart des directions wilayales aient été délocalisées. Ces dirigeants aux visages défaits par le réveil tardif et le peu de sommeil, n’ayant de compte à rendre à qui conque, donnent la consigne de ne pas déranger dés leur entrée au siège. La secrétaire est par ailleurs soumise à respecter scrupuleusement la règle, sauf si une délégation d’Alger est venue pour éventuelle inspection. Or, qui est ce grand responsable qui travaille durant ce mois-ci à l’exception de ceux auditionnés par le Président.
Le mois de carême est pour d’autres fonctionnaires, l’occasion idoine pour rester à la maison afin de ne faire rien ! Dormance, télévision et petit panier enfin de journée pour faire non pas le marché mais juste les petites emplettes de friandises. L’on peut trouver même toute une direction wilayale ou tout le monde, vraiment tout le monde et sans aucune exception, est en congé. Le cas de la direction de la pêche ou, hormis les secrétaires, tout l’autre staff dirigeant dont le directeur, le sous-directeur, le chef de service et l’on ne sait qui encore, sont tous en vacances.une seule question qui nous a été impossible de déchiffrer : quelle est la plus belles d’elles à assurer l’intérim ?

B. Abderrahmane
Jeudi 27 Août 2009 - 07:20
Lu 511 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+