REFLEXION

Les représentants des associations exposent des problèmes personnels

La wilaya de Mostaganem compte 3400 associations activant dans divers domaines caritatifs, culturel, sportif, locales ou nationales, qui font l’objet d’enquête actuellement par les services de sécurité vu que ces dernières ont commis beaucoup de violations dans la gestion de leurs activités.



Ces violations sont telle la non-application du règlement intérieur et l’exploitation de l’association à des fins personnelles. A l’heure actuelle, 14 associations qui ont étaient soumises à enquête, ont été jugées pour ne pas avoir remboursé les prêts alloués par le Ministère de la solidarité nationale et de la famille dont le montant est de 50 millions de centimes et ceux octroyés par l’union européenne pour le financement de projets qui devaient profiter à l’association. Par ailleurs, lors de la rencontre qui a réuni le wali aux représentants de la société civile et le mouvement associatif, ces composantes ont formulé des requêtes personnelles et ont omis de rapporter les suggestions et problèmes des citoyens. Ces derniers brillent par leur absence lors des événements, tel ceux dramatiques, qui se sont déroulés dans la commune de Hadjadj, où des institutions publiques ont été saccagées et brulées par des jeunes dont la plupart d’entre eux était ivre et d’autres ayant des antécédents judiciaires, sans que les élus ou les représentants du mouvement associatif ou de la société civile, n’interviennent. Ce même comportement d’indifférence est constaté pour le chef-lieu de la wilaya dont les quartiers croulent sous les ordures, les insalubrités et les maux sociaux. Il y a lieu de souligner que des élus locaux du RND et du FNA seraient derrière le mouvement de protestations mené par les émeutiers. Pour contrecarrer les actes criminels, le wali a rassuré les citoyens en promettant l’amélioration de leur cadre de vie dans le cadre du programme de développement qui est en cours d’exécution, en assurant qu’il donnerait la priorité aux zones rurales et déshéritées en leur conseillant sagesse et patience et de ne pas tomber dans le piège des manipulateurs et des opportunistes.

M.M
Mercredi 26 Octobre 2011 - 11:03
Lu 533 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+