REFLEXION

Les redresseurs du RND reviennent a la charge : Ouyahia invité à démissionner

Pour assurer de la poursuite de leur action, les redresseurs du RND, qui réclament la tête d’Ahmed Ouyahia, ont rendu public un communiqué laconique dans lequel ils rappellent leurs principales motivations.



Ils disent vouloir éviter au parti un second «10 mai», allusion faite au résultat médiocre obtenu aux dernières élections législatives. Les redresseurs accablent ainsi Ahmed Ouyahia auquel ils imputent toute la responsabilité des échecs successifs depuis 2002. Ces échecs, selon eux, ont été la conséquence directe de l’incohérence du discours politique du parti, aggravée par les positions ambivalentes et contradictoires face à des questions fondamentales. Ils reprochent aussi à Ahmed Ouyahia l’absence de dialogue au sein du parti. Pour toutes ces raisons, ils l’invitent à démissionner. En attendant, ils comptent «se battre» pour s’imposer dans les listes de candidatures du parti pour les élections locales et de wilaya. Ils appellent leurs partisans à œuvrer localement par tous les moyens légaux pour s’imposer sur les listes du RND. La consigne semble être rapidement saisie localement, notamment à Alger. «Le RND n’est pas une propriété privée. Nous étions là lors de sa création et nous le sommes toujours grâce à notre travail et notre dévouement à ses valeurs. Personne n’a le droit de nous en éloigner», assure Ali Ferah, président du mouvement de redressement de la capitale.

Riad
Dimanche 9 Septembre 2012 - 23:00
Lu 183 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+