REFLEXION

Les redresseurs du FLN perdent patience



Le mouvement de redressement et d’authenticité du FLN, à l'origine de la destitution de Belkhadem, a appelé lundi à Alger les membres du comité central à accélérer la reprise des travaux de leur session pour élire un nouveau secrétaire général du parti.Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion tenue dimanche, le mouvement a souligné que le nouveau secrétaire général doit remplir les conditions pour diriger le parti, à savoir "avoir un passé propre et faire preuve d’un comportement exemplaire". De son côté, Abderrahmane Belayat, membre du bureau politique chargé de la gestion provisoire des affaires du parti, a souhaité voir "une convergence des bonnes intentions et des efforts afin d’assurer les conditions réglementaires et morales pour la tenue d’une réunion à laquelle participeront les militants et les militantes avec bonne foi et cœur ouvert".

Réflexion
Mercredi 13 Mars 2013 - 21:00
Lu 220 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+