REFLEXION

Les pro-Belkhadem contre Saidani



Présenté au début des tractations comme le «candidat favori» pour occuper le poste de SG du FLN, Amar Saïdani ne semble plus avoir la cote depuis quelques jours. Tous se mettent alors à l’enfoncer, pour sans doute le pousser vers la sortie, avant même toute sanction par les urnes. Pour plusieurs personnalités proches de l’ex SG, l’ex-président de l’APN «n’est pas l’homme de la situation, et ses chances pour accéder à la tête du parti sont très réduites». Ses détracteurs estiment aujourd’hui que Saïdani «ne ferait pas le poids devant les autres candidats potentiels» qui se préparent à présenter leurs candidatures.

Réflexion
Dimanche 31 Mars 2013 - 10:53
Lu 957 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+