REFLEXION

Les préparatifs de la rentrée scolaire vont bon train à Ain Temouchent

Au cours d’une conférence de presse animée, dans l’après-midi d’avant-hier, le 4 septembre 2012, par monsieur El Mestari Fouad, secrétaire général de la direction de l’éducation de la wilaya d’Ain-Temouchent a rassuré la presse et les parents d’élèves de la première année secondaire, que le problème de la surcharge de cette classe a été résolu au niveau des lycées de la wilaya.



Les préparatifs de la rentrée scolaire vont bon train à Ain Temouchent
Car, selon le représentant de l’académie, le cycle de l’enseignement secondaire s’est renforcé par 4 nouvelles salles de cours au lycée  d’El-Amria » , 6 nouvelles autres classes aménagées et réalisées dans un dortoir au lycée «  Cherif Tlemçani» de Béni-Saf, et un pavillon du CFPA d’Oulhaça a été affecté pour soulager le lycée « Hadj Bouziane Abdelkader » d’Oulhaça, sans exclure le nouveau lycée de Tamazourah qui va désengorger le lycée d’Ain-El-Arba, du fait qu’ il va accueillir un nombre de jeunes lycéens scolarisés qui y étaient scolarisés dans cet établissement scolaire, et résident non loin de ce nouveau lycée dont les services de l’académie ont demandé au ministère de tutelle le renforcement par 43 postes de P.E.S. Tandis que le cycle de l’enseignement moyen, il a été décidé de transformer l’école primaire «Bekhit Hadj « en C.E.M, et que ses élèves seront répartis à travers les écoles primaires avoisinantes, en ajoutant dans ce même ordre d’idée , l’ouverture de quatre nouveaux CEM  dont 1 implanté au chef-lieu de commune et de daïra de Hammam-Bou-Hadjar, 1 dans la localité rurale d’Ain-El-Beida relevant administrativement de la même commune de Hammam-Bou-Hadjar, 1 à Ain-Temouchent et 1 autre à Béni-Saf. La moyenne d’occupation de classes varie en 15 et 43, selon les zones. Répondant à une question posée par le journal sur les difficultés que peuvent rencontrer les lycées sur la disponibilité de la matière physico-chimique au niveau des laboratoires des lycées, le responsable de l’éducation a répondu que des contrats ont été signés par le ministère de tutelle et la société approvisionnant « Prochimed » qui est chargée d’alimenter les lycées en ces matières. En matière de restauration, 6 cantines seront ouvertes et sont repartis à Aoubellil (daïra d’Ain-Kihal), à l’école primaire « Bailiche » et 1 autre dans la commune d’ Ouled-Boudjemaa (daïra d’El-Amira), 2 autres dans la commune et la daïra d’Oulhaça, et 1 au chef-lieu de commune et de daïra d’El Malah. En ce qui concerne le dernier concours de recrutement, monsieur El Mestari Fouad nous a signalé que toutes les dispositions ont été prises tendant à la réussite de ce concours, pour le recrutement de 87 enseignants du cycle primaire dont 83 pour officier la langue arabe, et 4 pour la langue française, 71 professeurs d’enseignement moyen, et 94 professeurs d’enseignement secondaire. Répondant à une autre question sur les cours du soir dispensés par certains professeurs d’une manière illégale au mépris des lois de la République dans leurs domiciles respectifs ou parfois des conditions incompatibles avec la pédagogie , il a répondu qu’il n’exclut pas la responsabilité des parents dans l’encouragement de ce travail , et la conscience professionnelle de l’enseignant, tout en insistant que c’est un exercice illégal d’activités éducatives, comme vous le savez, et tout en rappelant que le ministère autorise durant chaque année scolaire les cours supplémentaires dans les établissements scolaires étatiques d’une manière organisée pédagogiquement. En ce qui concerne la couverture des établissements scolaires en livres et manuels scolaires, que les services de la direction de l’éducation ont prévu toutes les dispositions nécessaires pour épargner toute difficulté dans ce domaine, et actuellement un taux de 65,85% ,et il n’y aura aucun problème du livre dans tous les cycles scolaires. De même, 37200 élèves dont 19792 du cycle primaire, 13.148 du moyen et 4260 du secondaire, bénéficieront de la prime scolaire de 3000 dinars, au niveau de la wilaya d’Ain-Temouchent, ainsi que la distribution de 12365 trousseaux scolaires dont 10365 alloués par le ministère de la solidarité nationale et 2000 par la wilaya. Répondant à une question que la menace des syndicats sur une éventuelle grève  durant les premiers jours de la rentrée scolaire, le représentant de la direction de l’éducation a précisé que le ministère de tutelle a assuré tous les fonctionnaires  des corps de l’éducation par des instructions aux responsables des directions des éducations des wilayas de régler les arriérés des rappels, de la période allant du 1 août 2008 au 31 décembre 2012, soit 24 mois, suivant la note N°231 du 23 août 2012 du ministre de l’éducation, en s’inspirant du décret exécutif N°11-373 du 26 octobre 2011.

B.Abdelgheffar
Vendredi 7 Septembre 2012 - 23:00
Lu 506 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+