REFLEXION

Les organisations estudiantines veulent la tête de la directrice de l’office d’Es-Senia



La majorité des organisations  estudiantines ont appelé avant hier les responsables de la direction générale de l’office des œuvres universitaires à relever  l’actuelle directrice de l’office d’Es-Senia, estimant que le départ des anciens directeurs des résidences universitaires est illégal, en violation des lois régissant l’office des œuvres universitaires. Ces mêmes organisations ont menacé de durcir  leur mouvement lors de la rentrée universitaire si une décision n’est  pas prise pour le départ de l’actuelle directrice, à la tête de l’office depuis 2005. Les organisations estudiantines qualifient la gestion de la directrice de catastrophique malgré les sommes colossales  allouées par l’Etat pour la prise en charge des étudiants en matière de restauration, hébergement et transport. Dans le même cadre, elles annoncent que les résidences universitaires seront cette année surchargées compte tenu du nombre élevé  des étudiants qui ont rejoint les différentes universités. Les organisations estudiantines ont également dénoncé la fermeture des restaurants, l’absence du transport et des commodités comme l’internet et les douches. Pour rappel, plusieurs directions de wilayas de l’office national des œuvres universitaires ont été éclaboussées  par des scandales liés à la mauvaise gestion et aux détournements des deniers  publics. Dans le même sillage,  cette mise au point des organisations estudiantines n’augure  pas une rentrée universitaire calme.                  

Medjadji H
Samedi 14 Janvier 2012 - 10:38
Lu 306 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+