REFLEXION

Les mostaganémois soumis au diktat des transporteurs

Les usagers des bus qui desservent la ligne reliant le centre ville de Mostaganem à la plage « Les Sablettes » ont été surpris dernièrement par la nouvelle augmentation injustifiée des tarifs, car désormais le ticket de bus est de 25DA au lieu de 15 DA.



Les mostaganémois soumis au diktat des transporteurs
En effet, cela n’est pas nouveau, car à chaque saison estivale, les transporteurs gonflent les tarifs par manque d’inspection, mais une augmentation de 70% est vraiment exagérée vu la qualité des services proposés aux voyageurs dont la surcharge et les retards. Les citoyens ont lié cette augmentation arbitraire des prix à l’arrivée des estivants qui prisent cette plage. Pour plus d’informations sur la tarification imposée par la loi, nous nous sommes rapprochés de la direction des transports de la wilaya de Mostaganem, où le chef de service Ould Toumi nous a confirmé que : « Cette augmentation est arbitraire de la part des transporteurs et la direction des transports n’en est pas responsable», et d’ajouter que « C’est la non dénonciation du citoyen qui encourage les transporteurs à imposer les prix qui les arrangent, parce que le citoyen, s’il le veut, peut entamer une procédure contre ces derniers, c’est son droit. ». Donc, il s’agit d’une décision unilatérale et illégale en même temps, des propriétaires de bus d’augmenter les prix, alors que la direction des transports a interdit formellement toute augmentation, une direction qui compte 02 inspecteurs pour contrôler toute la wilaya de Mostaganem, ce qui n’est pas suffisant. Les autorités compétentes doivent se pencher sérieusement sur ce problème pour mettre fin à cette anarchie qui règne dans les agences de transport dont la seule victime est certainement le citoyen.

B. Kamel
Vendredi 13 Juillet 2012 - 23:19
Lu 485 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Y_Alim le 14/07/2012 10:16
Ah bon ! No comment.

2.Posté par Sidi Mohamed le 14/07/2012 16:14
c'est par manque de contrôle que cette bande mafieuse en profite. Un touriste qui se permettra de vacances n'hésite pas à payer 50 da par place, mais le telab de Mostaganem 1 DA de plus le touche.

3.Posté par laroussi le 14/07/2012 21:59
et les deux inspecteurs ont leur part du marché ,en contrepartie leur devise sera "on a trop de travail".vive la corruption.

4.Posté par citoyen le 15/07/2012 19:12
Monsieur le Chef de Service des transports, Si c'est interdit d'augmenter les prix sans autorisation, il doit y avoir une Loi pour punir les contrevenants. Alors qu'attendez vous ?

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+