REFLEXION

Les mobylettes source de tracas pour le citoyen à Relizane

ELLES SONT DEVENUES UN VERITABLE CAUCHEMAR

La ville de Relizane, s'est distinguée et ce depuis plusieurs années par le phénomène des infractions commises par les motocyclistes.



Les mobylettes source de tracas pour le citoyen à Relizane
La mobylette est utilisée de nos jours, par toutes les franges de la société, on trouve du plus jeune adolescent, au chômeur comme au simple ouvrier et parfois même des cadres fonctionnaires, des professeurs de lycée, des médecins et autres, qui n'observent aucune règle de conduite, ni aucun respect pour le code de la route. Ce moyen de locomotion, a toujours été préféré par les voleurs, pour commettre leurs actes ignobles de par le facilité et les possibilités de fuite qu'elle offre, ajouté à cela que les mobylettes sont souvent à l'origine des accidents de la route, et ce à l'intérieur même du tissu urbain. Ces engins sont parfois conduits par des gens inconscients, du fait des exhibitions et des dépassements dangereux effectués à droite et à gauche des véhicules qui circulent, se conduisant de manière à créer parfois même la panique parmi les piétions, et gare à celui qui leur fera des reproches, car il risque d'essuyer des insultes de tout genre. Devant une telle situation, le citoyen se trouve l’impossibilité d’agir et les citoyens et citoyennes, se trouvent confrontés au danger quotidiennement et pour se déplacer dans les artères de la ville, ils sont tout le temps aux aguets pour ne pas être renversés ou même voler. Dans ce contexte, il a été constaté, que depuis l’installation du nouveau chef de sureté de wilaya de Relizane en l'occurrence Mr Abdelghani Berrached lest choses ont tendance à s’améliorer, du fait qu’il ne ménage aucun effort à réprimer sévèrement et conformément à la loi ces hors la loi. Ainsi, une autre campagne vient d'être déclenchée par les policiers, et qui s'inscrit dans le cadre d'un programme de continuité et ce dans le souci d'assurer la bonne régulation de la circulation. Résultat de l’opération et en deux jours seulement, 38 mobylettes ont été mis en fourrière pour différentes contraventions et délits à savoir : Pour défaut d'assurance, de papiers, pour manquement à la sécurité de la personne du qu’elle ne porte pas de casque, dépassement dangereux, et autres infractions. La mobylette, de ce fait n'est restituée à son propriétaire qu'après présentation de documents et paiement de l’amende infligée, voire même une traduction devant le tribunal pour des délits jugés graves. Cette opération, a été accueillie avec soulagement par les citoyens et a permis en même temps l'arrestation de personnes qui faisaient l'objet de recherche, par les services de sécurité. Par ailleurs, les policiers, lors de cette opération ont arrêté un individu en flagrant délit, alors qu’il s’apprêtait a délesté une jeune fille de son sac. Le mis en cause a été remis à la justice.

Abed Zeggai
Dimanche 11 Septembre 2011 - 22:01
Lu 457 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+