REFLEXION

Les ministres candidats obligés de prendre des congés



Les ministres candidats aux législatives du 10 mai doivent prendre impérativement leurs congés à partir du 23 mars prochain, selon les sources .Ces congés forcés leur permettront de se consacrer exclusivement à la campagne électorale. Ils n’auront pas non plus à utiliser les moyens de leurs ministères respectifs pour les besoins de leur campagne. Cela fait partie aussi des garanties de neutralité de l’administration par rapport à tous les candidats. Notre source a précisé que c’est le président Bouteflika en personne qui a insisté pour que les ministres candidats prennent leurs distances le temps de la campagne. Et pendant leurs absences, ce sont les SDG qui s’occuperont de la gestion des affaires courantes. Pour rappel, le Parlement avait rejeté lors de la précédente session parlementaire une proposition de loi du gouvernement qui obligeait les ministres à démissionner de leur poste trois mois avant les élections. Ce sont surtout les députés du FLN qui se sont montrés farouchement opposés à cette proposition de loi, considérant qu’elle n’a pas d’équivalent dans le monde. Rejetée, cette loi revient donc de facto avec ces congés forcés pour les ministres candidats.      

Ismain
Mercredi 29 Février 2012 - 21:54
Lu 394 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+