REFLEXION

Les milliards de l’Algérie et les centimes de l’Amérique

UN EMPLOYE LICENCIE POUR UNE FRAUDE DE 10 CENTIMES

Alors qu’en Algérie des responsables détournent des milliards, voire des milliers de milliards à l’exemple des centaines de milliards dégommés des caisses d’Algérie poste, de la Sonelgaz , de la BNA ou bien de la vache laitière « Sonatrach » et leurs ministres de tutelle et leurs directeurs centraux continuent dans leurs fonctions , le plus normalement du monde et parmi eux il y’a même qui sont promis aux postes de ministres.



Les milliards de l’Algérie et les centimes de l’Amérique
Dans une petite ville en Amérique, un employé de banque de l’Iowa à Des Moines a été renvoyé pour une fraude qu’il a commise il y a 49 ans. Time explique qu’en 1963, Richard Eggers, avait remplacé une pièce de 10 centimes par un morceau de carton dans une laverie automatique, une tentative de «blanchiment d’argent»,  ironise le magazine. Le vétéran de 68 ans qui travaillait aux relations clients de la banque Wells Fargo depuis sept ans a été renvoyé au mois de juillet. La banque a indiqué à Business Insider que Richard Eggers avait été licencié à cause d’une loi fédérale qui demande aux banques de protéger ses clients de salariés malhonnêtes. Cet acte insolite commis par un employé d’une banque il y’a 49 ans peut-on  le comparer aux actes scandaleux commis par nos fonctionnaires de banques en Algérie ? Une pièce de  monnaie  de 10 centimes que même un mendiant la refuse chez nous  a fait bouger toute une armada d’enquêteurs et de juges pour justifier ce détournement qu’on l’appelle  chez nous une omission, parce que pour eux il y’a  objection..! Quand on  vole un œuf on peut voler  facilement une vache. C’est ainsi, et par ces disciplines, ils sont arrivés en haut de l'échelle  de la puissance mondiale. Et comme dans notre Bled on prend toujours les même et en recommence  pour gérer les ministères,  l’économie nationale devra faire des sacrifices financiers et ses projets phares devront  subir des opérations chirurgicales pour amputer  les quelques milliards  de faux frais  pour financer,  les pots de vin , les mauvaises études , et les frais des campagnes électorales pour ces ministres bien sûr.

Riad
Lundi 3 Septembre 2012 - 21:15
Lu 1094 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par ZIAD le 05/09/2012 13:05
PROMUE ET NON PROMIS

2.Posté par Atmane le 05/09/2012 14:06
Les milliards du pays ne servent à rien , le pouvoir d'achat des citoyens est au plus bas , tout cet argent amassé grâce aux hydrocarbures ( près de 200 millairds $ placés à l'étranger pour l'essentiel ) n'à pas pour vocation à améliorer les conditions de vie des Algériens et Algériennes d'après-vous ? A qui profite cette cagnotte .

3.Posté par Norhan27 le 05/09/2012 22:31
Erreur, en Algérie nous avons deux poids et deux mesures, cela dépend de qui vole les centimes ou les milliards ,celui qui vole une poule est condamné a plusieurs années de prison car cela prouve que c'est un pauvre malheureux mais celui qui vole des milliards ,il a de quoi faire sucrer tout le monde et personne ne dit mot, bien entendu pour leurer l'opinion publique on fait tout un plat dans les journaux puis c'est le silence absolu......

4.Posté par RAIS le 06/09/2012 01:03
A l'est certains ferrailleurs trafiquants ne comptent plus les billets mais les pèsent avant de les encaisser.Et sous les yeux de notre chère République.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+