REFLEXION

Les marchands ambulants continuent à sévir en exploitant les mineurs à Relizane

A l’instar des autres wilayas du pays, les marchands ambulants appelés communément par les gens (shab lmazda wetoyota) continuent à sévir librement à Relizane en exploitant les enfants souvent mineurs à l’âge de la scolarité de l’enseignement moyen voire même primaire.



Ces mêmes propriétaires de Mazda et de camionnettes qui sillonnent les quartiers de la ville particulièrement les cités populaires comme Bechmrik, Dallas, cité Chadli, Graba et autres profitant de l’impunité en dérangeant la quiétude et la sérénité de la population à des heures de repos comme 14h en cet été et période de vacances et le matin à partir de 7h30 en lançant des klaxons de tous genres et gare à celui qui proteste sous peine d’essuyer toutes les injures et menaces. Ces ambulants qui échappent au fisc et à tout contrôle d’hygiène, exploitent des enfants en bas âge pour faire outre le klaxon, le crieur à longueur de journée moyennant quelques dinars insignifiants sous une chaleur infernale. Le marchand ambulant qui se trouve souvent au volant ou au côté de son chauffeur et le mineur derrière, à bord d’une Mazda exposé au soleil  et  à tous les risques au vu et au su de tous  les concernés et ces marchands ne sont jamais inquiétés. Jusqu’à quand vont-ils sévir ces pseudo-marchands qui sont arrivés à provoquer aux citoyens, aux malades particulièrement l’extrême désagrément. A quand vont-ils réagir et agir les services concernés par la répression de ce genre de dépassement malgré les moult interpellations des citoyens?

Ahmed.B
Lundi 9 Juillet 2012 - 11:48
Lu 243 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+