REFLEXION

Les mal élevés sont ailleurs



Les mal élevés sont ailleurs
Moul Firma a rompu le jeûne, hier, chez son ami Benahmed à Mascara. Moul Firma a raconté, après son retour tard dans la nuit, que parmi les choses qui donnent le sourire à Mascara est l’absence de vulgarité à travers ses rues. En effet, le visiteur de la ville de l’Emir n’entend aucun mot vulgaire qui le met lui et les personnes qui l’accompagnent dans l’embarras. Contrairement à certaines villes où la vulgarité est monnaie courante comme à Mostaganem.

Réflexion
Lundi 23 Juillet 2012 - 00:26
Lu 282 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+