REFLEXION

Les journalistes locaux sont-ils victimes d’une discrimination ?



Ce fait ne devrait pas être passé sous silence. En marge de cette visite qui a été couverte par un nombre important de journalistes locaux, qui ont toujours répondu présent et qui se sont toujours bien acquittés de leur mission, une situation assez paradoxale est survenue. Un incident impardonnable car les journalistes, qui accompagnaient le ministre ont été affectés aux véhicules légers alors que ceux de la presse locale, ont été affectés au niveau du bus. Ce favoritisme flagrant et cette « injustice », n’a pas été du gout de plusieurs correspondants et journalistes locaux, qui ont failli ne pas couvrir l’évènement mais finalement l’intervention des sages les en a dissuadé. Espérons aussi que les responsables concernés penseront à acheter un bus digne de ce nom pour les représentants de la presse car souvent le bus affecté pour leur transport, n’arrive pas à suivre le cortège et du coup, ils arrivent souvent très en retard pour les déclarations des responsables, souvent importantes. La presse est un partenaire indispensable et indissociable pour un développement durable, autant ne pas le négliger.

Mihoub
Mardi 21 Février 2012 - 11:50
Lu 440 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+