REFLEXION

Les jeunes diplômés du pré-emploi menacent de boycotter les législatives



Une centaine de représentants de quelque  600 000 jeunes diplômés, employés précaires, ont manifesté dimanche devant la  Grande Poste d'Alger pour leur titularisation, menaçant d'appeler au  boycottage des élections législatives du 10 mai. « Nous allons boycotter les élections législatives si le gouvernement  n'accède pas aux revendications des 600 000 jeunes, universitaires pour la  plupart, qui risquent de se retrouver au chômage à la fin de leurs contrats »,  a affirmé l'une des manifestants, la coordinatrice du Comité national  des contrats pré emploi, Malika Falil.   Aux cris de « L'intégration sinon le boycottage », les jeunes, d'un maximum  de 30 ans, arboraient une grande banderole sur laquelle on pouvait lire  « Protestation, protestation, jusqu'à intégration des 600 000 esclaves ». Les dizaines de délégués de ces emplois précaires ont indiqué venir des 48 wilayas  du pays. Les jeunes diplômés sont recrutés généralement dans des administrations  publiques avec des contrats à durée déterminée de 18 à 36 mois pour des  salaires allant de 8 000 à 15 000 dinars, a précisé Mlle Falil. En Algérie, le taux de chômage chez les jeunes, qui atteignait 50 % il y a  dix ans, est à l'heure actuelle de 21 % pour un taux général de 10 %, selon le  Fonds monétaire international (FMI).                   

Ismain
Lundi 26 Mars 2012 - 11:15
Lu 331 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+