REFLEXION

Les investisseurs boudent les ZET



La mise en place des zones d’expansion touristique (ZET) n’a pas eu les résultats escomptés. Sur un total de 53 000 hectares réservés  pour recevoir des projets touristiques,  seuls  1200 hectares ont été attribués, soit une infime portion de 2,5%. Le constat est fait par le ministre du tourisme et de l’artisanat Mohamed Benmeradi qui a indiqué aussi que 85% des projets touristiques se situent hors de ces zones. Le ministre, qui a intervenu dans un forum médiatique ce lundi,  n’a pas expliqué pourquoi les investisseurs boudent ces ZET. A l’évidence, elles ne seraient pas si attractives que prétendu par le gouvernement.  Les ZET boudées par les investisseurs dans le tourisme, c’est toute la politique de l’Etat en matière de relance de l’activité qui a échoué.

Réflexion
Mercredi 20 Février 2013 - 10:34
Lu 140 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+