REFLEXION

Les intempéries ont fait 25 morts depuis vendredi

Cinq jours après le début de l'épisode neigeux, une grande partie de l'est de l'Algérie, notamment la Kabylie, est toujours en état d'alerte. Ce mardi 7 février, plus de 30 000 foyers sont toujours sans électricité. Des routes restent coupées en montagne et des villages isolés malgré le travail acharné de la protection civile, et même de l'armée appelée en renfort à certains endroits.



Les intempéries ont fait 25 morts depuis vendredi
La protection civile a procédé à 7995 interventions ces dernières 72 heures en raison des intempéries que connaît l’Algérie depuis vendredi 3 février. Selon le colonel Mohamed Khelaf, directeur de la coordination et de l’organisation des secours à la Protection civile, 25 personnes ont perdu la vie à cause de ces intempéries. Dix personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation et 15 autres suite à des asphyxies au monoxyde de carbone provoquées par les réchauds à gaz ou au bois. « Nous avons sauvé 54 personnes d’une mort certaine (…) Vingt-huit wilayas sont sous la neige. La protection civile a mobilisé 40 000 hommes depuis 4 jours. Nous avons procédé à une réquisition générale à travers le territoire national. L’armée nationale s’est impliquée à travers ses unités de génie pour dégager les routes et prendre en charge les populations. La neige freine un peu l’arrivée des secours. Des équipes sont chargées d’apporter les secours notamment les malades », a-t-il dit ce mardi 7 février sur la Chaîne III. Mohamed Khelaf a cité le cas des dialysés qui sont bloqués chez eux. « On fait tout pour aller les chercher même à dos de mulets parce qu’il s’agit de personnes dans le besoin de faire la dialyse. Il y a des priorités pour les secours. Malheureusement, nous ne pouvons pas répondre à toutes les sollicitations parce que la neige est sur des milliers de kilomètres. A titre d’exemple, il y a 1500 villages dans les montagnes. Même la plus grande armée du monde ne peut pas satisfaire tous les besoins (…) Les fonctionnaires n’ont pas retrouvé leurs foyers depuis quatre jours », a-t-il noté.Citant l’exemple japonais, Mohamed Khelaf a annoncé que la Protection civile va se doter dans le futur de 150 motos équipées pour réduire le temps d’intervention pour les secours. Ces motos seront utilisées dans les grandes wilayas dans un premier temps. « Nous allons acquérir six hélicoptères moyens multifonctionnels. Des hélicoptères qui servent à l’évacuation sanitaire, à l’extinction des feux de forêts, au transport de troupes et au sauvetage en milieux périlleux et difficiles d’accès.

Ismain
Mardi 7 Février 2012 - 22:27
Lu 405 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+