REFLEXION

Les importations de véhicules en 2016 réduites de 50%



Face à la chute brutale du prix du baril de pétrole brut, l'Algérie va poursuivre en 2016 sa politique de contrôle des importations. Déjà, un durcissement du cahier des charges des concessionnaires en mars 2015 avait porté ses fruits, en exigeant notamment la présence de plusieurs équipements de sécurité sur les véhicules importés. Avec la mise en place de licences d'importation en 2016 pour les concessionnaires, l'arrivée en Algérie de véhicules neufs devrait baisser de 50% selon le ministère algérien de l'Industrie.  Les importations de véhicules sont passées de 7,33 mrds$ (6,73 mrds€) en 2013 avec 554 000 véhicules à 6,34 mrds$ (5,82 mrds€) en 2014 avec 440 000 puis 3,78 mrds$ (3,47 mrds€) en 2015 avec 300 000 unités.  Dotée déjà d'une usine Renault à Oran, l'Algérie a validé l'implantation de deux usines des constructeurs PSA (Peugeot-Citroën) à Ouled Tlelat près d'Oran, et Volkswagen dans la wilaya de Relizane. Le pays envisage également d'accueillir Nissan et un constructeur iranien.   

Nadine
Lundi 11 Janvier 2016 - 18:58
Lu 163 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+