REFLEXION

Les harkis veulent être enterrés en Algérie



Le ministre français des Anciens combattants, fils de harki, juge inacceptable que les harkis ne puissent pas se rendre dans le pays de leurs ancêtres, ou pour ceux qui le souhaitent, y être enterrés. Cette question a été abordée, selon lui, avec les amis algériens et ils ont compris (les français NDLR)  qu’il y avait une volonté d’ouverture de la part des Algériens à ce sujet. 

Réflexion
Mardi 23 Octobre 2012 - 05:00
Lu 1777 fois
NON-DITS
               Partager Partager


1.Posté par Ghodbane3labladi le 23/10/2012 08:03
Du point de vue de la loi, il me semble que les harkis sont Français et qu'ils n'ont pas la double nationalité. Comment un étranger peut-il demander à être enterré dans un pays étranger quand bien même ses parents y reposent ? Rien à voir avec un collabo français avec les Allemands, qui lui, n'a pas acquis la nationalité allemande et est resté français. C'est comme si le fils d'un colon demandait à être enterré en Algérie. La religion n'a rien à voir : c'est comme si un Algérien musulman demandait à être enterré en Tunisie parce que ses parents y ont été enterrés. Quant aux fils de harkis qui désirent venir en Algérie munis d'un visa en bonne et due forme, ils y ont parfaitement le droit en tant que citoyens français.

2.Posté par koibich le 23/10/2012 14:36
toute la terre entiere appartient a lui seul c le plus puissant dieu seul decide ou doit etre enterré flen ou flen arreté de remuer le couteau dans la plait on a meme une cimetiere a oran pour les chinois et personne non parle il y a des pures algeriens qui sont enterrés sur les cotes greeq en espagne et c la faute aux algerien qui font de la politique les vrais compatriotes c les sages c les grands qui ne parlent pas pour offencer les pauvres harquis qui sont partis sans savoir ou les vrais malins sont restés et peu ils seront enterrés avec honneur et nachids el watani fi sidi benhaoua

3.Posté par lalgérien le 23/10/2012 21:13
Je ne vois pas pourquoi un harki ou un européen né en Algérie ne pourrait pas être inhumé dans sa terre natale ?


4.Posté par lalgérien le 23/10/2012 21:19
Comme dit koibich, les harkis malins sont restés en Algérie et c'est eux qui faisaient la loi ( hauts gradés de l'armée, la police, magistrature etc...........

5.Posté par Ghodbane3labladi le 24/10/2012 06:20
lagérien ; relisez mon commentaire ; j' EXPLIQUE, je ne juge pas. koibich. Ne mettez pas la religion à toutes les sauces. Les harraga algériens qui sont enterrés en Grèce ou en Espagne ont brûlé leurs papiers Et les corps des Chinois morts en Algérie sont rapatriés en Chine sauf s'ils ont acquis la nationalité algérienne. Dans ce cas ils sont enterrés en Algérie parmi les musulmans ou dans "un carré bouddhiste" qu'il faudrait créer. Accepteriez-vous que des temples bouddhistes soient construits en Algérie ? Vous dites que la terre appartient à Dieu : allez doncconstruire une église en Arabie Saoudite ! Après tout, la secte des Mozabites a ses propres cimetières et pourtant les Mozabites sont musulmans.

6.Posté par zigomar le 28/10/2012 11:58
la plus belle sepulture des morts c est la memoire des vivants harki ou pas ? le coeur a ses prisons que l intelligence n ouvre pas. les algeriens qui ont marques l histoire ont tous etaient trahis par les siens du emir aek a boudiaf en passant par ferhat abbass et n ont jamais etaient valorises comme il se doit quand on voit la vie telle que dieu l a faite il n ya plus qu a le remercier d avoir fait la mort . pour le moment je crois que les gens de l ouest sont tous des harkis puisque c est les algerois qui ont tout ce qu ils faut en sport en culture en moyens tout tout tout parler un peu du regionnalisme dans votre journal c est les algerois qui s accaparent de tout mostaganem est abandonner et personne ne parle penser a ce qu il a dit un jour le grand said amara nous les oranais on est des grands lechent bottes des algerois on fait rien pour changer les choses. les harkis c est du passe parler un peu du present et la race pourri algeroise

7.Posté par LOUANCHI le 30/10/2012 05:24
lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.

35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+