REFLEXION

Les habitants protestent à Diar El Hana

LE BITUMAGE DE LA ROUTE MENACE DES BATIMENTS DATANT DES ANNEES 50

Les habitants de la cité Diar El Hana, ont manifesté lors de la matinée d’hier, lundi 5 mars 2012. Ils ont bloqué la route principale, qui relie Tijditt à la route du port.



Les habitants protestent à Diar El Hana
L’objet de cette contestation est le danger qui menace leurs vieux immeubles, qui risquent de se fissurer ou carrément s’effondrer à cause des travaux engagées pour la réfection de la chaussée.  Les gros engins de défrisage et de décapage du goudron provoquent des vibrations qui menacent sérieusement l’état de leurs bâtisses datant des années 50. Justement, un mur a cédé et s’est effondré, sur une voiture (Peugeot 505) stationnée au niveau du parking de la cité, à  cause de ces mêmes travaux. Les riverains ont exigé la présence du wali pour lui exposer le problème. Il faut rappeler que le premier responsable de l’exécutif avait parlé du cas de la cité Diar El Hana, dont les citoyens seront relogés dans le cadre de l’habitat précaire.  A l’image des quartiers plateau marine, Derb, Tobana, Tijditt et Arsa, les citoyens de ces quartiers attendent avec impatience leur relogement car la situation n’a que trop duré pour certains, qui attendent depuis des années. Le chef de la daïra estime que cette fois, les quelques 1300 familles recensées dans le cadre de l’habitat précaire ne seront pas déçus car toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour barrer la route aux éventuels fraudeurs et tricheurs, qui ont pu bénéficier par le passé d’appartements pour les louer ou les revendre. C’est justement cette situation qui a précipité Mostaganem et ses environs dans cette spirale de contestations depuis quelques mois.  Le cauchemar devrait bientôt s’estomper pour beaucoup de familles, qui vivent dans des conditions inhumaines.  

Mihoub
Mardi 6 Mars 2012 - 11:16
Lu 1243 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par chera charef le 06/03/2012 15:45
c est toujours la meme chonson,il faut que les citoyens bougent pour que les elus et le pouvoir publque essayent de trouver la solution!

2.Posté par sawt el Hak le 07/03/2012 09:50
Ouais depuis le temps, Mostaganem a vu son doubler, voir tripler mais an que l'on a pas détruit le vieux batis, les "martiens" viendront

3.Posté par benslimane le 08/03/2012 03:09
bonjour le nom de mest ghalim est de nos jours mest gha lem a bien lire ces 2 noms de cette ville la majotité des habitations sont attribuées a des gens qui viennent de l exterieur .il est conseillé de faire 1 recensement tres approfondi pour decouvrir ce fléau

4.Posté par benslimane le 10/03/2012 04:07
bonjour il est temps de reloger ces familles de ce batiment vieux de plus de 60 ans .prevenir que duerir et messieurs les responsables pensez 1 peu a la superfiie ou vivent ces etres humains n oubliez pas qu une famille algerienne est composée au moins de du pere de la mere et en moyenne de 5 enfants .est ce 1 f2 leur suffira ? par consequent des responsables se permettent facilement des f5 et des lots de terrain de 400 m2 et plus .faite vite .faites du bien avant quil soit trop tard pensez a l autre monde et a notre f1 sous sol

5.Posté par benslimane le 10/03/2012 04:07
bonjour il est temps de reloger ces familles de ce batiment vieux de plus de 60 ans .prevenir que duerir et messieurs les responsables pensez 1 peu a la superfiie ou vivent ces etres humains n oubliez pas qu une famille algerienne est composée au moins de du pere de la mere et en moyenne de 5 enfants .est ce 1 f2 leur suffira ? par consequent des responsables se permettent facilement des f5 et des lots de terrain de 400 m2 et plus .faite vite .faites du bien avant quil soit trop tard pensez a l autre monde et a notre f1 sous sol

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+