REFLEXION

Les failles du système



Le dispositif judiciaire algérien permet aux  personnes condamnées et qui ont purgé leur peine de s’inscrire au registre du commerce et créer leurs propres entreprises.  Même un terroriste ou un assassin, peut bénéficier de ce dispositif.

Réflexion
Lundi 18 Juin 2012 - 14:21
Lu 206 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+