REFLEXION

Les établissements scolaires en préfabriqué toujours debout à Chlef



On se rappelle que le ministre de l’éducation a déclaré lors de sa visite dans la wilaya, que les établissements scolaires réalisés en préfabriqué après le séisme du 10 octobre 1980 seront totalement remplacés en dur avant la fin de l’année 2011. Mais rien n’a été fait,  dans la mesure où un nombre important et impressionnant continue d’exister à travers l’ensemble du territoire de la wilaya. Une situation répondant à plusieurs obstacles qui mettent  aussi bien les élèves  que les enseignants  devant d’énormes contraintes pour suivre convenablement le cours. Les écoles en préfabriqués qui avaient une carrière de vie qui ne devrait dépasser en aucun cas, 10 années, a dépassé largement cette sentence et se dégradent mutuellement dégageant ainsi des odeurs, donnant beaucoup de frissons à ces pauvres enfants en bas âge. Les parents d’élèves ont toujours clamé haut, l’intervention des autorités locales pour rétablir une situation qui n’a que trop duré. Les élus quant à eux, restent toujours les mains liées et certains sont continuellement pris par l’absentéisme et le laisser aller au dépend des structures qui se réalisent sur leur territoire. Un fait inédit qui n’a pas l’air d’être résolu en un peu de temps sachant que l’échéance électorale approche à grand pas.                                 

M.Mokhtari
Samedi 21 Janvier 2012 - 10:42
Lu 156 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+