REFLEXION

Les épouses agressives !



Les épouses agressives !
Les différentes statistiques données par les services des urgences à travers le pays démontrent qu’un nombre important de femmes agressent physiquement, et moralement au quotidien leurs époux pour une raison ou une autre. C’est un phénomène nouveau qui n’a rien d’une légende et qui commence à s’incruster dans la société au nom d’un certain modernisme. Pour le commun des mortels, évoquer les hommes battus est incroyable! Il relève du surréalisme. Mais la réalité est de fait, quoique le sujet soit tabou et peu documenté. Pourtant, les statistiques sont là et les témoignages aussi. Bien sûr, la maltraitance envers les hommes représente une minorité dans le phénomène global des violences conjugales mais même si ces cas sont en nombre moins importants que ceux des femmes violentées, ces cas existent et derrière chacun d'eux se jouent aussi un drame humain et familial. Ces épouses agressives manifestent non seulement une violence physique mais aussi psychologique et qui semble être davantage développée par les agresseuses. La nature de cette violence et ses modes d'expressions traduisent une violence spécifiquement féminine, subtile, qui atteint l'intégrité psychique de l'homme par des procédés directs ou indirects. Elle est souvent concentrée sur un travail de dénigrement des différents rôles tenus par l'homme aussi bien dans les sphères privées que publiques, rôles qui construisent son identité. Les femmes dans leur violence utilisent souvent une forme d’agression passive qui n’est pas souvent basée directement sur des coups violents qui atteignent le corps de l'autre, mais au contraire elle refuse souvent tout contact corporel. La violence morale reste la forme la plus pernicieuse que ressent le mari quant elle se loge dans la négation de la relation physique à l'autre. Elles s’immiscent indéniablement dans le travail de son conjoint en fouinant le nez partout pour dénigrer ses compétences professionnelles, en ne soutenant pas les périodes de stress ou ses démarches de formation, en envahissant le milieu du travail, en prenant ouvertement position dans des décisions professionnelles ou des relations avec les collègues. Ce qui met le mari à mal et le discrédite. Elles exercent également comme violence psychologique exacerbée sur le conjoint en se refusant systématiquement à lui. Certaines femmes interdisent à leur conjoint de manger à table avec elles, ni même daigner leur servir le moindre repas. Quant aux causes qui poussent des épouses à agir de la sorte, elles sont le plus souvent économiques. Le marché du travail étant de plus en plus instable, de nombreux hommes se retrouvent dépendants du salaire de leur femme. Comme le cas de milliers d’entreprises algériennes qui ont été dissoutes et qui du jour au lendemain un nombre important de foyer s’est vu confronté à ce genre de malentendu entre le couple et qui manifestement ont du connaitre ce genre d’agression.

G.A
Lundi 31 Mai 2010 - 10:12
Lu 479 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+