REFLEXION

Les envahisseurs sont là !



Au moment où les puissances occidentales envisagent différentes options contre le régime du colonel Maâmar El-Kadhafi, les américains envoient leurs troupes navales et aériennes pour encercler la Libye. « Nous avons des planificateurs qui étudient plusieurs plans possibles et je pense que l’on peut dire à coup sûr qu’au vu de cela nous sommes en train de repositionner des forces afin d’avoir la flexibilité nécessaire une fois que les décisions auront été prises », a indiqué à des journalistes le porte parole du Pentagone, Dave Lapan. A la lecture de cette déclaration on comprend aisément que les américains envisagent de frapper la Libye et mettre à genou un autre pays arabe, parce que celui-ci n’a pas retenu la leçon de l’Irak. Ceci dit, il faut comprendre aujourd’hui, que l’Amérique avec un Bush sanguinaire, ou un Obama aux mains de fer dans un gant de velours, reste cette Amérique impérialiste. La politique US ne changera pas d’un iota quand il s’agit de la protection de l’Etat hébreu. Il suffit d’un prétexte et les envahisseurs sont là. Et pour la Libye, c’est Maâmar El-Kadhafi qui vient de le leur fournir. Ce redéploiement de ‘’forces navales et aériennes’’ permettra au président Barack Obama d’avoir à sa disposition tout un éventail d’options face à la crise en Libye. Pour mener une offensive aérienne, les responsables militaires américains pourraient s’appuyer sur le porte-avion USS Enterprise, qui se trouve actuellement dans la mer Rouge, et sur le porte-hélicoptères transport de chalands de débarquement USS Kearsarge qui emporte une flotte d’hélicoptères et quelque 2.000 marins à son bord. L’administration Obama a aussi évoqué la possibilité que l’armée américaine s’attaque aux moyens de communications en Libye pour empêcher le colonel Kadhafi de s’adresser à la population. Donc le scénario est bien mis en place, ses acteurs bien préparés, il ne reste que la projection du film. Voilà ce que réserve ce début du 21eme siècle aux chefs d’Etats arabes, il n’ont aucun choix sauf deux options : soit ils quittent le pouvoir par la petite porte, comme ce fut le cas en Tunisie et en Egypte, soit ils seront pourchassés et traduits devant la Cour Pénale Internationale. Est-ce cela l’intelligence arabe ? Au moment où les arabes sont menacés dans leur propre fief, Israël jubile. Le tout nouveau ministre des affaires étrangères de la France, Alain Juppé, avait affirmé qu’il serait contreproductif de choisir l’option militaire contre la Libye, de peur que la rue arabe ne change d’option elle aussi, et se dressera contre l’Occident. Mais avec quoi M. Juppé ? Avec les bras, les pneus ou encore les pierres, soyons sérieux ! Ce que vous dites n’est que la poudre aux yeux. Ce que vous avez en commun avec les américains, c’est que vos intérêts convergent, et il s’agit bien entendu du pétrole. Vous préconisez certes la stabilité des pays arabes, mais pas pour la liberté de leurs peuples, mais pour garantir votre sécurité énergétique.

Amara Mohamed
Vendredi 4 Mars 2011 - 10:43
Lu 409 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+