REFLEXION

Les enseignants rejoignent leurs classes



La plaisanterie a assez duré. Le ministre est catégorique, les récalcitrants seront remplacés par de nouveaux enseignants et les syndicats grévistes seront poursuivis en justice. L’Unpef, après consultations, est revenue à la raison en cessant la grève. Le Cnapest sera fixé aujourd’hui quant à l’annulation ou la poursuite de la grève. Selon en enseignant, si les choses venaient à se corser, il rejoindrait son poste, car dit-il, il ne veut pas être le bouc émissaire de certains comportements irresponsables et perdre définitivement son poste après plusieurs années de labeur, sachant pertinemment que ni le syndicat ni personne ne pourra le défendre plus tard, d’autant plus que c’est la justice qui a ordonné la reprise des cours. La sagesse et la prudence sont de mise.

. .
Lundi 8 Mars 2010 - 11:26
Lu 379 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+