REFLEXION

Les enchères lancées pour la députation



Les enchères lancées pour la députation
Finalement, nous serons toujours un peuple d’incultes en toutes matières tant que la société ne réprime plus ces pratiques de médiocre culture, une culture qui tolère la corruption, le despotisme, le favoritisme, et surtout « l’homme qu’il ne faut pas à la place de l’homme qu’il faut…! », et c’est ainsi, que les sièges de deux chambres (le parlement et le sénat) ne s’occupent plus selon les critères de l’instruction ou des livres écrits, mais, juste, selon le poids de la « ch’kara «  (le sac) ;  devenue l’unique moyen pour gravir toutes échelles et l’ultime clé pour défoncer toutes les portes censées être fermées pour les pauvres « petits » que nous sommes. A ce titre, l’un des élus vient de négocier avec l’un des « puissants » des forts partis de la scène politique, la tête de la liste des candidats à la prochaine députation pour la somme, tenez vous bien,200 milles dinars, malheureusement, le « patron » du parti a dédaigné l’offre en faisant savoir au malheureux élu que la place du numéro un de la liste, sera mise aux enchères, dés le mois de Mai, et il n’a qu’a participer à ces joutes préélectorales du mieux disant…. !

L. Ammar
Lundi 12 Avril 2010 - 11:03
Lu 431 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+