REFLEXION

Les élus victimes de leur ignorance



Selon un procureur général, près la cour d’une wilaya de l’Ouest algérien, les différentes affaires ayant trait aux dilapidations et aux malversations dans le cadre de passation de marchés au niveau des collectivités locales, trouvent leur cause dans la mauvaise connaissance de certains élus, des lois régissant ces opérations. Ces derniers, selon le magistrat, n’ont aucune notion du droit ni de la législation en vigueur, ce qui fait d’eux des responsables vulnérables et sujet à divers interprétations, du fait qu’ils n’ont jamais été formés en ce sens. C’est donc pour ces raisons, que l’administration est confrontée à ce genre de problème pendant tout le mandat de ces élus. Mais ce qu’il faut savoir par ailleurs, devant la justice nul n’est sensé ignorer la loi. Celle-ci s’appliquera dans toute sa rigueur notamment en matière de lutte contre la corruption et à l’atteintes à l’économie nationale. Les élus sont donc victimes de leur ignorance.

. .
Samedi 22 Mai 2010 - 11:03
Lu 412 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+