REFLEXION

Les élus et la corruption



Les élus et la corruption
Personne n’en dit mot dans l’hémicycle de l’assemblée nationale. Comme si de rien n’était. Des maires, des ex-maires, des élus locaux sont poursuivis par la justice pour dilapidation de deniers publics, plus de 1600 élus ont connu l’amère expérience de la prison ou du contrôle judiciaire. Dans l’hémicycle rien. Des scandales ont éclaboussé le fleuron de l’économie nationale, aucune réaction là encore. De hauts responsables civiles et militaires ont été relevés de leurs fonctions et poursuivis en justice dont plusieurs croupissent actuellement en prison, mais toujours rien, silence radio dans l’hémicycle. Mais enfin c’est quoi cette APN qui ne se résout même pas à mettre devant le pied du mur les ministres dont leurs départements sont directement concernés par ces scandales, lors des séances questions-réponses. Encore, cette fameuse règle de « fais en sorte que tu n’a rien entendu et tais-toi ». Le pouvoir législatif cède devant le pouvoir exécutif. Les représentants de la nation. Que Nenni ! Alors essayez d’apprendre cette nostalgique chansonnette : « Frères Jacques, dormez-vous ».

. .
Dimanche 7 Mars 2010 - 10:36
Lu 427 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+