REFLEXION

Les contestations se poursuivent à Ain El Turck

APRES L'AFFICHAGE DE LA LISTE DES 230 BENEFICIAIRES DE LOGEMENTS



Après la distribution des logements sociaux au niveau de la commune d'Ain El Turck, liste affichée, dimanche dernier, la contestation prend de plus en plus de l'ampleur. Les contestataires absents de la liste des bénéficiaires ne cessent de demander le gel de la dite liste. Sièges de la daïra et de la commune fermés depuis plus de quatre jours, occupation de la voie publique par des centaines de citoyens; banderoles demandant le départ du chef de la daïra et du Président de l'APC intérimaire, ainsi que le gel de la liste des bénéficiaires, brigades anti-émeute gardant les deux édifices publiques cités plus haut tel est le constat après trois jours de l'affichage des listes. Selon les contestataires, cette liste ne répond pas aux critères de choix des bénéficiaires des logements sociaux suivant le dernier décret exécutif. Ainsi selon toujours les dires de certains, des fonctionnaires touchants plus de 24 mille dinars sont sur la liste, des non résidant, des personnes ayant bénéficié de lots de terrains dans le cadre de la distribution faite par les agences foncières dans les année 90, plusieurs noms d'une même famille et même un non résidant sur le territoire algérien ainsi que 55 bénéficiaires célibataires. Le chef de daïra pour sa part, déclare que cette liste n'est pas définitive et peut être modifié après recours. Ain El Turck est paralysée depuis ce début de semaine, verra-t-on l'intervention du premier responsable de la wilaya pour dénouer cette crise qui n'a que trop duré. Les prochains jours seront cruciaux quant au dénouement de cette crise.

Medjadji H
Samedi 19 Novembre 2011 - 10:51
Lu 409 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+