REFLEXION

Les citoyens de Moefkia interpellent le wali de Chlef

Après la menace des habitants de Ramlia et d’El-Habbair de bloquer la route, c'est au tour des habitants de Moefkia située sur la route principale de l’aéroport et comptant une population de quelques 8000 âmes.



Ces derniers contestent  leurs conditions de vie qui ne font que s’éterniser au fil des jours, de sortir de leur silence cette dernière semaine pour dénoncer leur marginalisation en ce qui concerne, l'AEP, l'état des routes secondaires et un réseau d’assainissement défectueux. Le transport constitue aussi le point noir des habitants qui réclament son renforcement par d’autres bus complémentaires. Tout comme les citoyens des deux précédentes localités, ces derniers réclamaient aussi des infrastructures scolaires et sportives, un centre de soins et l’amélioration du ramassage scolaire. Les habitants disent être marginalisés et souffrent beaucoup plus du soutien des autorités communales qui ne leur accordent aucun intérêt. A chaque évènement électoral, on nous promet des miracles devait déclarer M. Sofiane, 35 ans parmi la population résidante. Les citoyens de la cité dont il s’agit continuent toujours d’utiliser les fosses septiques alors que le réseau ne se trouve qu’à quelques mètres de la cité.

M.Mokhtari
Dimanche 9 Juin 2013 - 10:48
Lu 107 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+