REFLEXION

Les citoyens de Bouguirat excédés par le climat d’insécurité.

Plusieurs véhicules et des tracteurs volés en une semaine.

La recrudescence des actes de vols de voitures, de magasins et de biens privés, démontre encore une fois, le climat d’insécurité qui règne au niveau de la Daira de Bouguirat, devenue apparemment, un terrain propice pour la pègre et autres malfaiteurs.



Les citoyens de Bouguirat excédés par le climat d’insécurité.
C’est une véritable manifestation de colère des habitants de la commune de Bouguirat. Excédés par ce climat d’insécurité. Cette situation ne va pas, sans les inciter, selon quelques témoignages, à investir la rue pour exprimer leur ras-le-bol. Les citoyens auraient l’impression d’être des « laissés pour compte », abandonnés à leur sort, face à cette horde de criminels, qui sévit dans la région. Les services concernés, selon les citoyens, n’arrivent pas à mettre un terme à cette situation, encore moins en diminuer ces effets. Des attitudes, qui traduisent une peur évidente de renouer avec un passé morbide. A en croire certaines sources bien informées, les actes de vols se sont multipliés ces dernières semaines dans la Daira de Bouguirat. C’était le cas, la semaine dernière, d’une entreprise de travaux et bâtiment chargée de la réalisation d’un hôtel à Bouiguirat, qui a été victime d’un vol de deux tracteurs. Les deux engins ont été volatilisés, sans aucune autre information à ce sujet. Un autre véhicule utilitaire de marque Hilux, qui aurait appartenu à un citoyen, en l’occurrence le nommé Ould-Youcef Charef, aurait été volé vendredi dernier. Le propriétaire aurait déposé plainte auprès des services de la sûreté de Daira, et jusqu’à l’heure, les recherches demeurent infructueuses. Par ailleurs, nous apprenons que trois véhicules de marque Mazda, qui seraient, les propriétés des citoyens prénommés Kouadria, Bouhella et Zitouni, ont été volés la semaine d’avant et dont l’un, selon notre source, aurait été neutralisé dans la wilaya de Relizane en plus de l’arrestation de la personne à bord. Un autre tracteur, appartenant cette fois-ci à la commune de Safsaf, aurait été emporté par des inconnus, alors qu’il se trouvait en stationnement devant le siège de l’A.P.C de la dite commune, sans aucune nouvelle pour l’instant. Aussi, plusieurs magasins à Bouguirat, ont connu la visite de malfaiteurs, notamment ceux spécialisés dans le commerce de la téléphonie mobile. Ces derniers ont été purement et simplement dévalisés, sans que l’on puisse mettre la main sur les auteurs de ces actes ignobles. S’agissant du vol du tracteur appartenant à la commune de Safsaf, notre source avance, qu’un individu aurait été arrêté par les services concernés. L’enquête suit son cours. Pour le reste, il y a un constat d’incapacité d’identifier le réseau pour l’instant. Les citoyens sollicitent une meilleure prise en charge du problème dont les conséquences seraient incalculables, s’il venait à perdurer. Pour ce faire, les responsables sont interpellés, à « colmater cette brèche » en mettant tous les moyens humains et matériels qui seraient capables d’assurer la sécurité des biens et des personnes et d’être à la hauteur et en mesure de dompter la pègre qui sévit dans cette région, réputée jadis, tranquille et calme.


Riad
Mardi 3 Mars 2009 - 00:05
Lu 597 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+