REFLEXION

Les citoyens d’Ouled Farès face à la bureaucratie des communaux



La commune de Ouled Farès, une municipalité composée de plus de 30.000 habitants est située à 14 km du siège de la wilaya. Cependant les administrés de ce petit village, du même siège de daïra, éprouvent de grandes difficultés pour obtenir un quelconque document. Le siège de l’état civil qui date depuis de longues années est dépourvu de toutes les commodités pour un meilleur accueil du public. Un couloir rétrécis sur une longueur de plus de 20 mètres et des bureaux opposés dans les deux sens, donnent une image d’une infrastructure d’une ancienne ferme  coloniale. Certains employés qui ont voulu gardé l’anonymat, nous ont signalé que rien ne marche dans le bon sens. Et de poursuivre « Nous sommes enfermés dans nos bureaux, alors que plusieurs imprimés font défauts et le citoyen a de quoi réclamer ». Une organisation privée de plaques d’orientation et le citoyen devra frapper à toutes les portes pour accomplir sa mission ceci par le  manque d’un bureau d’orientation. Une bureaucratie qui a touché un grand nombre de citoyens qui se sont plaints du comportement de certains responsables. A cet effet, une correspondance dont une copie a été remise à notre journal a été adressée au Wali de Chlef sur laquelle plusieurs anomalies ont été signalées.                            

M.Mokhtari
Samedi 17 Mars 2012 - 11:23
Lu 253 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+