REFLEXION

Les cinq harraga rapatriés d’Espagne et enterrés à Hadjadj



La Localité de Hadjadj, 35 km à l’Est de Mostaganem, a vécu une fin de semaine si singulière pleine d’émotions et de chagrin. Sans aucun doute, la population de Hadjadj se souviendra pour longtemps de cette première semaine de la nouvelle année 2012. Deux mois après leur péril en mer,  non loin du littoral ibérique, les cinq harraga ont été enfin rapatriés, corps inanimés  en cercueils, vers leur localité natale pour qu’ils reposent en paix parmi les siens dans le monde des mortels.  Avant-hier, Samedi, c’est au tour des deux autres harraga  d’être inhumés en terre natale. Il s’agit des dépouilles mortelles de B. Moussa qui a été enterré au cimetière du douar   Ghouaizia et de  H. Djamel enterré au cimetière Ouled Lahouel. La prière  du mort a été faite à la mosquée « El Kawthar », sise au centre de Hadjadj, en présence d’une foule nombreuse estimée à plus de deux mille personnes. Dans la soirée de la même journée, il est attendu l’arrivée de la dépouille mortelle du cinquième  et dernier harrag, le nommé S. Larbi pour être inhumé  hier. Pour rappel, les deux premières victimes, B. Toufik et L. Abou-Bakr, ont été enterrés dans l’après-midi de la journée de jeudi dernier.            

Adda Abdelwahab
Lundi 9 Janvier 2012 - 11:12
Lu 552 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+