REFLEXION

Les chômeurs ferment le siège de l’APC de Khadra

Encore une fois, la commune de Khadra a renoué avec les mouvements de protestation. En effet, une centaine de jeunes chômeurs issus des différents hameaux de la commune de Khadra ont procédé à la fermeture du siège de l’APC en guise de protestation.



Les chômeurs ferment le siège de l’APC de Khadra
Ils ont organisé un sit-in au niveau de l’esplanade de la mairie  pour dénoncer la réduction du quota des bénéficiaires qui a été  substantiellement revu à la baisse ainsi que la gestion jugée opaque du volet distribution des contrats de recrutement dans le cadre du DAIP. Le nombre des postes d’emploi a été réduit de 40% en passant de 715 à seulement 180. Quant à la distribution, elle a été l’œuvre des services de l’APC en collaboration avec les représentants des associations locales. Les protestataires demandent la revue en hausse des contrats et la redistribution de ceux déjà établis dont l’opération a été jugée entachée  d’irrégularités d’après les déclarations des mécontents. Le siège a été fermé toute la matinée  pénalisant toute une population. Les protestataires se sont dispersés dans le calme après avoir été rassurés par les autorités locales que leurs doléances seront prises en charge dans les plus brefs délais. Le dispositif d’aide à l’insertion professionnelle  demeure une aubaine inespérée  pour des demandeurs en quête d’un éventuel emploi   mais, en toute objectivité, il est loin de répondre à la problématique du chômage. C’est une solution fortuite et superficielle à l’oisiveté sans offrir de réelles perspectives au marché de l’emploi.

Adda Abelwahab
Mercredi 30 Mai 2012 - 21:36
Lu 348 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+