REFLEXION

Les agents de la pouponniEre craignent d’autres dEcouvertes : Un nouveau né retrouvé abandonné dans l’un des quartiers d’Oran



Les agents de la pouponniEre craignent d’autres dEcouvertes : Un nouveau né retrouvé abandonné dans l’un des quartiers d’Oran
Un nouveau né de sexe masculin, âgé d’environ un mois, a été, dans la nuit de mercredi à jeudi, vers les coups de 2h du matin, retrouvé enroulé dans une couverture par une femme, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile. En effet, il s’agit d’un nouveau né qui a été abandonné par sa mère, et qui a été emmené par la femme qui l’a découvert, aux agents de la police de la sûreté de la wilaya d’Oran, nous ajoutera notre même interlocuteur. Sitôt avertis, les sapeurs pompiers se sont dirigés vers la sûreté de la wilaya, et ont évacué le nourrisson, en très bonne état de santé, après lui avoir procuré les soins nécessaires, vers la pouponnière de la wilaya d’Oran. Une enquête a été ouverte par les services de police pour retrouver le ou les auteurs de cet acte inhumain. Par ailleurs, et selon des sources officielles relevant de la pouponnière d’Oran, les services de cette dernière s’attendent, en cette période du mois de septembre, à ce que plusieurs dizaines de nouveaux nés soient abandonnés par leurs mères, sachant que certaines mères célibataires, qui ont passé des nuits avec leurs compagnons lors de la nuit du réveillon, et ont eu des relations non protégées, peuvent être tombées enceintes, et par conséquent, en effectuant des calculs, le 9ème mois de l’année est le mois de septembre, et chaque femme qui va terminer ses 09 mois, accouchera certainement ce mois ci. « Certaines mères célibataires refuseront de prendre en charge leurs bébés, et par conséquent, elles vont les abandonner soit en les laissant en vie, soit après les avoir tué » nous précisera notre même interlocuteur, qui nous ajoutera que de nos jours, ce fait, qui est très grave, est devenu un évènement sans gravité. « Il faut que le gouvernement prenne des mesures strictes, à l’encontre de ces criminels » nous précisera notre sources  de la pouponnière. Il est à signaler que l’an dernier, pas mois de 32 nouveaux nés, dont 18 morts, ont été retrouvés dans les rues et les décharges publiques de la wilaya d’Oran.

A.Yzidi
Vendredi 7 Septembre 2012 - 23:00
Lu 908 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+