REFLEXION

Les agents de l’administration forestière de Chlef interpellent le ministre de l’Agriculture



Selon la plainte rédigée par les agents de la conservation forestière de Chlef et dont une copie a été remise à notre journal, ces derniers réclament auprès du premier magistrat de la wilaya, l’ouverture d’une enquête sur des projets douteux concernant la réalisation d’un château d’eau à bocca Rouaïchia, dépendant de la circonscription de Ténès et des banquettes à l’Ouest de la ville de Boukadir. Poursuivant leur requête, les requérants ajoutent que le projet du château d’eau a été réalisé pour un montant de 730 millions de centimes alors que les travaux ont été abandonnés à environ 40%. En d’autres termes, ces derniers affirment que le château d’eau a été raccordé par une tuyauterie en plastique sur une longueur de 1200 mètres linéaires et non conforme au cahier des charges et à la fiche technique. Pour toutes ces raisons, les plaignants insistent à ce que le wali désigne une commission d’enquête pour découvrir cette acrobatie. Devant tout cela disent ils, c’est le directeur de la conservation foncière qui est l’auteur de tous les dépassements enregistrés.

M.Mokhtari
Vendredi 23 Septembre 2011 - 22:32
Lu 197 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+