REFLEXION

Les africains envahissent les rues de la ville d'Oran



Le nombre de clandestins ne cesse d’augmenter dans la ville d’Oran.  Ces derniers se déplacent souvent en groupes. Certaines villes oranaises semblent envahies  par ces africains clandestins, à l’instar de la nouvelle ville, Saint Pierre et de Sidi El Houari.  Ces villes sont envahies par des africains de nombreuses nationalités, notamment des maliens, des nigérians et des Tchadiens. Ces derniers louent des appartements et des chambres d’hôtels à bas prix. Ils s’entassent en raison de dix personnes  par pièce. Dans ce cadre, une source sécuritaire a révélé à Numidianews que les émigrés clandestins dans la wilaya d’Oran sont estimés à des milliers et que plus de 350 africains clandestins, de différentes nationalités,  ont été arrêtées l’année passée dans cette ville. Ils ont été accusés d’émigration clandestine. Les enquêtes ont révélé que la plupart de ces derniers voyagent clandestinement avec de faux papiers d’identité.                                   

Medjadji H
Dimanche 12 Février 2012 - 11:13
Lu 440 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+