REFLEXION

Les « Hallabas » privent les automobilistes du carburant

UNE PENURIE QUI DURE DEJA DEPUIS 03 JOURS A L’OUEST

Selon une source officielle relevant de l’entreprise NAFTAL, filiale de la SONATRACH, la grande crise de carburant qui touche, ces derniers jours, la majorité des wilayas de l’Ouest, et spécialement la capitale de l’ouest algérien, Oran, est due à la perturbation dans la distribution du carburant dans les stations d’essence.



Les « Hallabas » privent  les automobilistes du carburant
La raison est, selon notre même interlocuteur, que les plus grandes quantités sont distribuées au niveau des stations d’essence de la wilaya de Tlemcen, afin de permettre aux « Hallabas » d’activer en toute facilité. En effet, et encore une fois, la crise de carburant touche une autre fois l’Ouest algérien, à cause de ses « trabendistes »  d’essence qui vendent, illégalement, les différents genres de carburant aux marocains. Selon notre même source, plusieurs agents de NAFTAL ont été sanctionnés, surtout les livreurs, mais le problème réside surtout chez les livreurs des sociétés privées, qui ont signé des conventions avec NAFTAL. « Chaque fin d’année, le même problème refait surface, et il s’agit bel et bien du problème de la pénurie de carburant » nous précise notre même interlocuteur. Par ailleurs, et en ce qui concerne l’ambiance qui règne au niveau des différentes stations de service de la wilaya d’Oran, on va, soit, trouver les stations fermées, soit une chaine interminable, qui ne risque pas de se terminer jusqu’à la fermeture aux environs de 22h30. Certaines stations d’essence activent 24h/24, tel que la station du rond point d’El Bahia. Pour leur part, les automobilistes ont en marre de cette situation, et ont tous une seule et unique réplique : « Comment se fait-il qu’un pays producteur enregistre une telle pénurie ? ». C’est la même question que nous avons posé à notre source de NAFTAL, et qui nous a répondu, mais sans aucune certitude. En effet, il nous a précisé qu’il y a deux ans, les « Hallabas » n’existaient qu’au niveau de l’Ouest algérien, pour vendre le carburant aux marocains, mais après le printemps arabe qui a touché les pays voisins qui sont la Tunisie et la Libye, certaines personnes ont eu comme idée de travailler en tant que « Hallabas », pour vendre le carburant illégalement à la Tunisie et à la Libye. Une information qui reste, selon notre même interlocuteur à confirmer. Il est à signaler que les wilayas de l’Ouest vivent un grand calvaire de perturbation dans la distribution du carburant dans les stations d’essence depuis déjà 03 jours, alors que la wilaya d’Oran l’a déjà vécu il y a une quinzaine de jour.

A.Yzidi
Jeudi 29 Décembre 2011 - 09:33
Lu 910 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+