REFLEXION

Les 3 douars d’Ouled El Mokhtar sans eau depuis des lustres

L’eau est un élément vital, dont aucun être vivant ne peut s’en passer. Malheureusement, ce précieux liquide demeure inexistant, dans certains douars voisins au Ouled El Mokhtar commune de Saf Saf,



Les 3 douars d’Ouled El Mokhtar sans eau depuis des lustres
Cette commune est connue par le retard dans le développement et les conditions de vie sont devenues insupportables, de par la marginalisation de sa population par les autorités locales qui, à ce jour n’on rien fait, malgré les nombreux appels lancés, afin que l’on puisse les sortir du calvaire qu’ils endurent depuis des lustres. En effet, les douars, « Chelailia », « Meaatia » et « Mekhatria », sont privés d’eau potable et attendent malgré toutes les démarches auprès des autorités et qui restent à ce jour sans suite du fait qu’aucun responsable  ne s’est enquit des problèmes rencontrés par des familles dénuées de toute commodité et de besoins essentiels tels que l’eau. Beaucoup de citoyens du douar  d’Ouled El Mokhtar relevant de la commune de Saf Saf  se sont rapprochés de  la rédaction de notre journal, pour  dénoncer le laxisme des responsables de la commune et des autorités concernées. Ces dits douars qui  sont composés de  plus de 30  foyers chacun,  sont sans eau depuis très longtemps, selon leurs habitants. Pour ces habitants qui sont las d’attendre, la crise de l’eau est si aigue, qu’elle pousse ces derniers  à attendre, des jours et des jours le passage des revendeurs d’eau, et la citerne est cédée à 600 Da, alors que cette région regorge énormément d’eau, mais les habitants souffrent de ce manque et prennent leur mal en patience. Il est clair que selon la situation vécue par ces habitants qu’il est urgent de faire le nécessaire et trouver une solution et ce dans les plus brefs délais, car l’eau est une nécessité pour la vie. D’autant plus, que les responsables de ce secteur ont assuré que la  wilaya de Mostaganem , en matière d’alimentation  en eau potable couvre un taux élevé alors que la réalité sur le terrain dit le contraire.

Rym.B
Samedi 25 Février 2012 - 21:50
Lu 293 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+