REFLEXION

Lelouch et la réaction de la CNEC



La réaction musclée de la Coordination nationale des enfants de chouhada (CNEC), ne s’est pas fait attendre suite aux déclarations du secrétaire d’Etat au commerce français Pierre Lelouch, alors en visite de travail à Alger. Les responsables de la CNEC se sont insurgés aux propos du ministre français lorsqu’il avait déclaré :’’ Les Algériens ne doivent plus regarder le passé, ils doivent se tourner vers l’avenir’’. Le communiqué de la CNEC relève que ces propos est une insulte envers les algériens et ajoute que la CNEC regrette qu’il n’y ait pas de réaction des autorités officielles à ce sujet. Cependant, il y lieu de rappeler que ce n’est pas nouveau. Le président français lui-même l’a fait savoir aux algériens de cette manière en 2007. Il serait peut-être plus judicieux qu’au lieu de riposter à chaque déclaration d’un officiel étranger sur le sujet, de mettre en place d’autres mécanismes plus efficaces comme matière à réponse.

Réflexion
Samedi 4 Juin 2011 - 10:42
Lu 330 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+