REFLEXION

Législatives du 10 mai 2012 : La mise en garde de Bouteflika

A quelques jours du scrutin le président de la République Abdelaziz Bouteflika a mis en garde l’administration contre toute irrégularité ou tentative de fraude et a promis des sanctions sévères à l’encontre de tout agent ou responsable qui s’adonnerait à la tricherie.



Législatives du 10 mai 2012 : La mise en garde de Bouteflika
Bouteflika avait insisté antérieurement surtout sur la non-utilisation des moyens de l'État, par tout responsable, membre du gouvernement, haut fonctionnaire ou cadre dirigeant d'entreprise publique, candidat aux élections législatives. Le président de la République a  met en garde tout responsable au sein de l’administration locale, pourraient vouloir truquer le vote en faveur d’un candidat ou d’un parti. Pour Bouteflika , les institutions administratives devront s'assurer d'une totale coopération avec les instances nationales de surveillance des élections ainsi qu'avec les observateurs internationaux, dans le respect de la loi . selon les observateurs ,la mise en garde est clairement adressée aux partis  FLN et au RND, les plus présents dans la composante du gouvernement, mais aussi très largement contestés par l'opposition politique qui estime que ces deux partis sont «juges et parties ». Bouteflika ne veut pas d’élections trichées.

Riad
Dimanche 6 Mai 2012 - 11:08
Lu 591 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par HAMOU Mohamed le 06/05/2012 21:45
Pour une fois dans tous les votes passées faites exceptions pour celle-ci au moins pour un changement présent pour nos enfants

En n'a mare des scrutins truqués pour des intérés personnelles et ainsi de suite ou tous le monde connait beaucoup d'histoire sur ce sujet . Merci

2.Posté par Fier d''être un algérien le 08/05/2012 19:53
Je crois à mon avis, qu’il n’y a pas lieu, de chasser du vide et chercher des ennemis de l’Algérie ailleurs, car il suffit de lire certains commentaires sur des sites pour comprendre que l’ennemi se trouve ici chez nous à l’intérieur même de nos villes et villages. L’intox est tout azimut et nous provient des pourris qui seraient capables de vendre le pays au plus offrant et aimerait que la France coloniale reviennent pour nous écraser comme elle l’a fait pendant 132 ans. Au moment ou le peuple appelle au changement certains crient à la fraude et à l’abstention inventée de toute pièce pour créer la suspicion parmi le peuple, fermant à son nez les portes de l’espoir. Depuis l’on parle d’abstention allant jusqu’à avancer le chiffre de 90% d’abstention, se croyant à la place d’IPSOS il aurait fait un sondage par un porte pour relever les avis des gens qui iront ou n’iront pas voter. De telles inepties, font mal et ont cette odeur nauséabonde qui inonde notre pays de par le mensonge qui ne cesse de nous ronger et nous diviser, pourquoi ne suis-je pas étonné pour autant ? Parce que ces dernière années il y a de ces régions qui cherchent à nuire et à diviser le peuple dans sa composante, de la lâcheté pur et simple, ce n’est pas que je cherche à défendre l’indéfendable mais hélas comment faire comprendre à des butés le prix du sacrifice et cette expression si chère qui s’appelle espoir.…

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+